Notre année trouble

51LrUcxBxlL.jpg

Auteure : Sarina Bowen

Longueur : 289 pages

Résumé :

Le sport qu’elle aime est devenu inaccessible. Le garçcon qu’elle aime n’est pas libre. Que lui reste-t-il ?
Elle s’attendait à intégrer l’Université de Harkness en tant que joueuse de hockey sur glace. Mais à la suite d’un accident grave, c’est en fauteuil roulant que Corey Callahan doit commencer les cours.

Son voisin de palier, dans sa résidence accessible aux personnes à mobilité réduite, est trop beau pour être vrai. Il s’appelle Adam Hartley, et c’est un autre joueur de hockey handicapé par deux blessures à la même jambe. Il ne joue pas dans la même ligue que Corey. Et puis, il est déjà pris.

Pourtant, une amitié hors du commun va naître entre Corey et Hartley, dans le « ghetto des éclopés » du bâtiment McHerrin. Autour de leurs plateaux de cafétéria et de leurs parties de jeux vidéo, ils se serrent les coudes pour affronter des déceptions qu’ils sont les seuls à pouvoir comprendre.

Bien sûr, ce sont juste des amis… jusqu’au soir où tout va basculer. Le trouble s’installe. Corey est certaine d’une chose, elle est en train de tomber amoureuse. Pour de bon.

Mais Hartley abandonnera-t-il sa splendide petite amie pour aimer une fille aussi abîmée que Corey ? Rien n’est moins sûr, et Corey va devoir trouver le courage de poursuivre sa vie d’étudiante de son côté – une nouvelle vie qui ne tourne pas autour du sport auquel elle ne peut plus jouer, ni du garçon aux yeux bruns qui a peur de l’aimer en retour.

Avis :

Cette fois, vous remarquerez que je n’ai pas attendu trop longtemps pour sauter le pas haha. J’ai donc lu cette dernière semaine « Notre année trouble ». Et c’est un gros coup de cœur. J’ai adoré l’histoire. Elle est vraiment touchante. Et origniale aussi. Je n’avais encore jamais lu de romance sur le handicap. Et c’est important d’en parler je pense. C’est un vrai message d’espoir.

J’ai beaucoup aimé le personnage de Corey. Suite à un accident, elle doit reconstruire complètement sa vie. Réapprendre à s’aimer malgré son handicap. Et se faire au regard des autres. Son personnage évolue vraiment au cours du livre. Elle est forte. Elle veut s’en sortir seule et ne pas tout abandonner malgré les difficultés.

Et puis il y a Hartley, son voisin de pallier. Leur handicap va les rapprocher en quelques sortes. Ils vont s’aider mutuellement. Instaurer leurs petites habitudes tout en restant amis. Mais à force du temps passé ensemble, tout pourrait bien basculer. Hartley est avec une fille à l’opposée de lui et Corey, Stacia. C’est une fille qui fait seulement attention à son image. Contrairement à Corey qui est totalement authentique à qui Hartley peut se confier. Il n’a pas que des cicatrices physiques.

Ce livre est une vraie leçon. On peut s’aimer, être aimer et vivre même avec un handicap physique. D’autant que parfois, il peut y avoir des progrès. Corey a bien avancé même-si rien ne sera jamais comme avant pour elle. Corey a une super colocataire aussi. Elle est bien entourée. C’est rassurant de voir que certains ne prennent pas peur de la différence des autres. Il se lit vraiment vite. Je vous le conseille. D’autant plus que c’est le début d’une série en fait. D’autres tomes sont prévus. Et je serais au rendez-vous en espérant continuer d’être conquise.

Notes : 5/5

Elsa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s