Archive | janvier 2017

Come back (Reese et Mase #2)


 

Auteure : Abbi Glines

Editions : Emoi

Résumé :

Reese semble avoir enfin trouvé le bonheur. Elle s’apprête à emménager avec Mase dans son ranch au Texas et à faire connaissance avec sa propre famille biologique dont elle vient d’apprendre l’existence.
Mais ce tableau idyllique risque de ne pas durer… Tout d’abord avec l’irruption d’Aida, amie d’enfance de Mase qu’il a toujours considérée comme une cousine. Mais la dévotion qu’Aida porte à Mase a l’air tout sauf familiale. Et puis il y a Captain, qui vit entre Dallas et Rosemary Beach. Sexy et mystérieux, il n’hésite pas à dire à Reese ce qu’il pense de Mase et ressent pour elle.
Confrontée à ces rivalités, la jeune femme doit en même temps gérer la vérité sur son passé qui pourrait bien changer sa vie à jamais. Reese et Mase seront-ils assez forts pour résister à ces épreuves ?

Avis :

Je vous avais promis de vous donner mon avis sur le second tome des aventures de Reese et Mase, le voici.

A la fin du dernier tome, on a quitté Reese et Mase avec une apparition surprenante. Ce second tome débute à Chicago. Reese retrouve sa famille de sang du côté de son vrai père. Rapidement, elle fait son retour au Texas auprès de Mase. L’entrée de son père dans sa vie a reculé leur emménagement ensemble mais maintenant les choses sérieuses commencent. Et cette installation va être semée d’embûches. Plusieurs nouveaux personnages font leur apparition dans ce second tome.

A commencer par Aida, la cousine de Mase. Juste insupportable, collante et jalouse. On ne retrouve pas Nan dans ce tome, mais on a sa jumelle haha.

Et puis il y a Captain qui colle sans arrêt Reese. Ce qui l’insupporte. Il la met mal à l’aise et la fait douter de Mase.

Reese va devoir apprendre à ne pas tirer de conclusions trop hâtives. Et surtout à faire pleinement confiance à Mase. A se faire une place dans son monde. On la retrouve aussi forte que dans le premier tome. C’est beau de voir tous ses progrès même si elle a encore du chemin à faire. Elle est parfois trop dure avec elle-même. Avoir autant d’attentions est tout nouveau pour elle. Elle a maintenant une grande et belle famille qui se soucie d’elle.

Mase va devoir apprendre à laisser Reese prendre son autonomie et gérer sa jalousie. Ils vont tous les deux apprendre à connaitre chacun le caractère de l’autre au fil des jours.

Dans ce tome, on connait mieux Kiro. Il m’a particulièrement ému. C’est déchirant de savoir ce qu’il vit. Et Mase est toujours aussi présent pour Harlow.

Ce tome est un nouveau coup de cœur. Il m’a surpris à plusieurs reprises. Un chapitre est du point de vue d’un autre personnage. Et tout se comprend avec celui-ci. La fin est surprenante aussi. Mais je ne vous en dis pas plus. Je suis triste de devoir déjà quitter Reese et Mase. Ils resteront dans mon cœur.  Ils sont si bons tous les deux. Des personnages comme j’en ai rarement croisés dans mes précédentes lectures. Je pense que je ne pourrais pas m’empêcher de relire cette histoire magnifique et émouvante d’ici quelques temps. J’ai hâte de retrouver Rosemary Beach pour de nouvelles aventures mais c’est bientôt fini malheureusement.

Note : 5/5

Citations :

« Elle rit de plus belle et j’eus le sentiment que tout devenait instantanément parfait dans ma vie. C’était elle que j’attendais. Avant elle, rien n’avait de goût, pas même les filles que je fréquentais. Aucune ne m’avait fait ressentir cette excitation à l’idée de me réveiller chaque matin et de voir son visage. Ou de m’endormir chaque soir en la serrant dans mes bras. »

« Tu vois cet homme face à toi ? Il t’aimera jusqu’à son dernier souffle. C’est toi et personne d’autre, Reese. Toi. »

« Non je ne regrette pas. Avant Reese, j’ignorais que le monde pouvait être plein de rêves. Qu’on pouvait se lever le matin heureux de respirer. Qu’un seul sourire d’elle me donnerait le sentiment d’être un roi. L’aimer vaut… vaut tout. Une vie dans la peur d’aimer ne vaut pas la peine d’être vécue. »

Elsa

Don’t go (Reese et Mase #1)


 

Auteure : Abbi Glines

Editions : Emoi

Résumé :

Mase Colt-Manning a toujours préféré l’existence paisible de son ranch texan au train de vie déluré de rock star légendaire qu’est son père. C’est pourquoi il fuit autant que possible le petit monde doré de Rosemary Beach, surtout s’il faut y loger chez Nan, sa diabolique demi-sœur. Jusqu’à ce qu’il y rencontre la jolie Reese…
Après un passé douloureux, Reese Ellis peut enfin prendre un nouveau départ. Et travailler pour les riches familles de Rosemary Beach est une opportunité en or. Mais un incident chez l’une de ses plus importantes clientes risque de tout ruiner. Lorsque Mase, avec ses allures de cowboy, se propose de l’aider, Reese se tient sur ses gardes. Elle n’a jamais fait confiance à aucun homme. Les choses peuvent-elle être différentes cette fois-ci ?

Avis :

Hello ! On se retrouve pour un nouvel avis. Je vais vous parler du nouveau couple de la série Rosemary Beach. Je ne vous en avais pas encore parlé sur le blog d’ailleurs. Mais j’adore cette série. C’est une des premières série dans laquelle je me suis lancée. Et je ne l’ai jamais regretté. C’est toujours un plaisir de plonger dans le monde de Rosemary Beach. Cette série est un petit bijou. Alors si vous ne vous êtes pas encore lancées, c’est le moment. Elle est toujours pleine de rebondissements. Et vous ne pourrez pas vous en lasser.

Ce tome est centré sur Mase, le demi-frère de Nan et Harlow, et Reese. Dès le prologue, on ressent tout un tas d’émotions. Reese a un corps parfait. Mais elle ne le supporte pas. C’est le symbole de son cauchemar. Reese va fuir sa terrible vie et s’installer à Rosemary Beach. Pour payer ses factures, elle va faire du ménage, notamment dans les maisons de la joyeuse petite bande. Et son chemin va croiser celui de Mase, venu juste pour quelques jours. Mais Reese se méfie beaucoup des hommes. Mase sait qu’il ne peut pas s’attacher à Reese. Il a des obligations : son ranch l’attend au Texas. Et il n’est pas prêt à s’engager. Et Reese a construit sa vie à Rosemary Beach. Suite à la découverte de l’handicap de Reese, il va se plier en quatre pour l’aider malgré la distance. Reese n’a jamais eu l’habitude de pouvoir compter sur qui que ce soit. Sa vie va complètement changer. Toute la petite bande va la prendre sous son aile.

On retrouve aussi Jimmy dans ce tome, ami et voisin de Reese. Son humour fait du bien. Il accueille toujours aussi bien les nouvelles arrivantes. Mase est très proche d’Harlow. J’ai adoré leur relation.

Reese m’a touché comme je l’ai rarement été par un personnage de roman. J’ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux. Son passé la ronge. Elle est littéralement brisée. Mais elle se bat contre ses démons. Elle a peur du jugement des autres. Elle a toujours été rabaissée. Et tout est nouveau pour elle depuis sa connaissance avec Mase. Elle va découvrir les bons côtés de l’humanité. Mase lui redonne espoir. C’est un vrai petit rayon de soleil dans ses meilleurs moments. C’est émouvant de voir comme le moindre petit progrès la rend heureuse.

Mase est incroyablement gentil. Tellement attentionné. Je crois qu’on rêve tous d’un homme aussi protecteur. Qui donnerait tout pour nous. Il est doux et patient avec Reese. Tout ce dont elle a besoin.

Et que serait un tome de cette série sans que Nan fasse encore des siennes ? Elle est toujours aussi cruelle. Une vraie peste ! Pourtant elle n’apparaît pas beaucoup mais assez pour déstabiliser Reese. Et un autre petit démon fait son apparition dans ce tome : Cordelia.

J’étais impatiente de découvrir ce nouveau couple. Et je n’ai pas du tout été déçue. C’est tellement bon de tous les retrouver. Harlow est toujours aussi géniale. Et le petit Nate grandit bien. C’est un gros coup de cœur. Chaque histoire est meilleure que la précédente. L’écriture d’Abbi Glines est juste parfaite. J’ai dévoré ce livre en quelques heures. Je ne pouvais pas le lâcher. Cette auteure me surprendra toujours. Il y a la dose d’émotions qu’il faut pour me séduire. Et cette apparition à la fin me donne envie de me plonger directement dans le second tome. C’est d’ailleurs ce que je vais faire sans plus attendre. Mon prochain article sera sûrement sur le second tome de l’histoire de Reese et Mase. Je vous le recommande plus que tout.

Notes : 5/5

Citations :

« Aujourd’hui Mase m’avait donné du courage. Il l’ignorait sans doute, mais ses mots avaient été comme un baume sur mon âme meurtrie. »

« Je vous tout effacer. Je le jure devant Dieu, Reese. Un jour, tu n’auras plus comme souvenir que moi et ce que nous vivons ensemble. Je te le jure. »

« Quant tu souffres, ça me déchire. Quand tu es heureuse, j’ai l’impression d’être le roi du monde. »

« Ma chérie n’aurait jamais dû ressentir le besoin de remercier qui que ce soit d’avoir envie d’être avec elle. Quelque part dans son esprit, elle pensait ne pas être à la hauteur. C’est ça qui me faisait le plus de mal. »

Elsa

Everything everything


Auteure : Nicola Yoon

Editions : Bayard

Résumé :

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Avis :

On se retrouve aujourd’hui avec une nouvelle chronique. Et pas des moindres. Je vais vous parler d’Everything everything. Et ce livre tient bien son nom.
Dans ce livre, on fait la connaissance de Maddy alias Madeline, atteinte de la maladie de DICS. Autrement dit, elle est allergique au monde. La moindre sortie peut lui coûter la vie. Au début du livre, Maddy fête ses 18 ans. L’âge de l’indépendance normalement. L’âge où l’on profite de la vie. Seulement elle est condamnée à rester enfermée chez elle dans son environnement tout blanc. Elle ne peut qu’observer le monde sans en faire vraiment partie. Sa principale occupation tient dans la lecture. Elle a même eu le temps de lire certains livres 30 fois. Sa mère est très présente pour elle. C’est la seule constante de sa vie avec Carla, son infirmière. Maddy se plaisait plus ou moins dans cette vie jusqu’à ce qu’une nouvelle famille emménage juste à côté de chez elle. Le fils, Olly, a sa chambre juste en face de la sienne. Et très vite, ils vont communiquer par internet. Mais la question de l’interdiction de sortie de Maddy va rapidement se poser. Une routine s’instaure. Chaque soir, ils se retrouvent pour parler dans le plus grand secret. Mais Olly va lui donner le goût de l’interdit. Le virtuel ne va pas suffire. Et tout va se compliquer. Des sentiments vont naitre. Mais Maddy sait qu’aucune relation autre qu’amicale n’est possible.

Pour Olly, Maddy est aussi un moyen de fuir l’ambiance familiale de chez lui.

Pour la première fois de sa vie, Maddy va mentir à sa mère pour vivre pleinement. Mais son secret ne restera pas éternellement secret.

Everything everything est l’histoire d’un amour interdit pour lequel tous les risques vont être pris. L’amour rend fou comme il est dit souvent à plusieurs reprises dans ce livre.

Maddy est incroyablement forte et courageuse. La connaissance d’Olly va lui apprendre à se connaitre entièrement.

J’ai adoré le personnage de Carla aussi. C’est à moitié une seconde maman et à moitié une amie pour Maddy. Elles se connaissent depuis 15 ans. Elles passent toutes leurs journées ensemble. C’est un grand soutien pour Maddy.

J’ai vraiment beaucoup aimé ce livre. L’histoire de Maddy m’a touché. Je n’imagine pas vivre sans sortir. La construction du livre est juste parfaite. J’ai adoré les illustrations. Ce livre se lit super vite. J’ai eu du mal à le lâcher. Et je ne m’attendais pas du tout à cette fin. Je n’ai rien vu venir. J’ai pris une claque. Je n’en dirais pas plus pour ne pas vous gâcher la surprise. Mais lisez-le. Il est vraiment beau autant par le côté originale de sa construction que par son contenu. Ce n’est pas un coup de coeur. Il m’a manqué un petit quelque chose. Je pense que l’histoire aurait pu être encore plus profonde. Mais je vous le recommande. Il vaut le détour.
Ce livre est tout : joie, tristesse, colère, compassion, espoir.
Petit plus : L’adaptation du film sort au cinéma en mai. Comptez sur moi pour y aller. J’ai hâte de voir le résultat ! Je vous en dirais des nouvelles.

Note : 4/5

Citations :

« Si ma vie était un roman qu’on lisait à l’envers, rien ne changerait. Aujourd’hui est pareil à hier, demain sera pareil à aujourd’hui. Dans le livre de Maddy, tous les chapitres se ressembleraient. »

« L’amour est une chose terrible, et le perdre est plus terrible encore. L’amour est une chose terrible, et je ne veux plus en entendre parler. »

« Mon coeur est trop meurtri, et je veux garder cette douleur en moi comme un souvenir. Je ne veux pas mettre de la pommade dessus. Je ne veux pas que mon coeur guérisse. Car, s’il guérit, je serai tentée de m’en servir de nouveau. »

Elsa

Hopeless / Losing Hope

Auteure : Colleen Hoover

Editions : Pocket Jeunesse

 

Résumé : 

Sky, 17 ans, vit avec sa mère adoptive Karen. Elle débute sa dernière année de lycée dans un nouvel établissement où elle ne connaît quasiment personne. Peu importe, de toute façon, Sky ne ressent aucune émotion depuis son enfance. Alors, quand elle croise Holder, elle est surprise de l’effet qu’il produit sur elle. D’autant que ce garçon croit la connaître, alors qu’elle n’a aucun souvenir de lui…

Avis :

Durant cette semaine, j’ai enchainé Hopeless et Losing Hope. Hopeless m’attirait depuis longtemps mais j’hésitais un peu avant de me lancer. Ne me demandez pas pourquoi. Je regrette de ne pas m’être lancée avant finalement, comme souvent. Mais au moins je n’ai pas eu à attendre le tome 2 raconté du point de vue d’Holder que vous avez tous très attendu. Et je vous comprends. J’ai décidé de vous faire une chronique commune sur les deux avec seulement le résumé d’Hopeless pour ne pas vous spoiler si jamais comme moi, vous tardez à le lire. Mon avis est vraiment sans aucun spoiler. Autant celui sur Hopeless que celui sur Losing Hope.

Commençons par Hopeless,

J’ai adoré la construction de ce livre entre le présent et le passé qui correspond aux souvenirs de Sky. Dès le début, on est intrigué avec un passage du « futur ». On a envie de savoir comment Sky en est arrivée à être dans un tel état.

Sky a été adopté à l’âge de 4 ans par Karen, abandonnée par son père et orpheline de mère. Elle n’a aucun souvenir de sa vie avant Karen. Jusqu’à l’âge de ses 17 ans, elle a été scolarisée à domicile, ayant pour seule amie, sa voisine Six. Pour son année de terminale, elle a convaincu sa mère de la laisser intégrée le lycée. Et la découverte de ce monde extérieur va être pour le moins mouvementée. Avec Six, elles ont pris l’habitude de ramener des garçons dans leur chambre qui font partis du lycée. Et les rumeurs vont rapidement faire leur apparition. Mais si Sky se comporte comme ça, c’est parce qu’elle ne ressent rien. La présence de tous ces garçons ne lui procure aucune envie jusqu’à sa rencontre avec Holder. Il va tout de suite la troubler. Et inversement. Holder a l’impression de l’avoir déjà vu.

Des rumeurs courent aussi sur Holder. Et son caractère colérique et lunatique vont rebuter Sky jusqu’à un certain week-end. Mais une découverte va casser leur relation naissante.

Sky est incroyablement forte. J’ai adoré son indifférence par rapport aux critiques des autres et le fait même qu’elle s’en amuse. Elle va avoir du mal avec toutes les émotions que va faire ressortir sa rencontre avec Holder mais rien ne l’arrêtera.

Continuons avec Losing Hope,

Pour être honnête, j’ai souvent « peur » de lire la même histoire racontée du point de vue du deuxième protagoniste. J’ai peur que cela soit juste un copier-coller du premier tome. Que celui-ci ne nous apporte rien de plus. Je l’ai lu juste après Hopeless en plus donc je me souvenais de toute l’histoire en détails. C’était dangereux. Mais je suis aucunement déçue. Avec ce deuxième tome, tout s’éclaire encore plus.

La survenance d’un événement marquant pour Holder va le ramener des années en arrière, lors du premier moment tragique de sa vie qu’il n’a jamais oublié malgré son jeune âge. Holder s’en veut beaucoup de ne pas avoir su protéger deux êtres qu’il aimait profondément. Et Sky va lui permettre de se sentir de nouveau utile pour quelqu’un.

Dans ce second tome, on retrouve pas mal de moments du premier tome mais aussi des inédits. On fait notamment la connaissance de Daniel, le meilleur ami d’Holder. Un sacré personnage. On pourra d’ailleurs plus le découvrir grâce à une nouvelle où il sera le personnage principal qui sortira en Août normalement. J’ai hâte. Je sens qu’on ne va pas s’ennuyer avec lui vu le personnage.

Ce livre est vraiment touchant et dur. J’ai laissé couler quelques larmes à la fin. Je ne m’attendais pas à tout ça. Je crois que les romans racontés du point de vue masculin l’emportent toujours avec moi. Ces deux livres sont magnifiques. Je crois même que ce sont mes préférés de Colleen. J’adore la signification du titre « Hopeless ». C’est juste parfait. Colleen a un don pour construire les plus belles des histoires malgré des événements tragiques.

Amour, haine, amertume, secrets, mensonges. Tout est réuni pour créer le coup de cœur absolu. Je vous recommande ces deux livres. Pas plus l’un que l’autre. Pour moi, les deux sont essentiels à l’histoire.

Notes : 5/5

Citations :

Hopeless :

« J’aurais de quoi m’apitoyer sur mon sort en me demandant pourquoi tout ça m’est arrivé… mais je ne le ferai pas. Je ne prétendrais pas à une vie parfaite. Les événements qui vous mettent à genoux sont des épreuves qui vous poussent à choisir entre renoncer, rester à terre, ou bien frotter les genoux, et vous relever, la tête encore plus haute qu’avant la chute. Je fais le choix de me relever. Je vais sûrement prendre quelques coups qui m’enverront au tapis avant que la vie en ait fini avec moi mais je ne resterais jamais à terre bien longtemps, ça, je vous le garantis. »

« Quand j’aurais peur, je n’aurai qu’à penser au ciel et ça m’aidera peut-être à sourire : quoi qu’il arrive, le spectacle sera toujours beau. »

Losing Hope :

« Je n’ai plus jamais regardé les gens du même œil. Tout a perdu son sens, son but, sa raison. Du jour au lendemain, mon univers a pris des airs de photocopie en noir et blanc, floue et sombre. »

« Elle n’a fait que me serrer contre elle et, pourtant, elle vient de donner un sacré second souffle à ma vie. Respirant son odeur, je dépose un baiser dans ses cheveux. Je pourrais rester comme ça toute la soirée. »

« Si je te caresse, c’est parce que j’ai envie de te rendre heureuse. Si je t’embrasse, c’est parce que tu as la bouche la plus délicieuse que j’ai jamais goûtée et tu sais bien que je ne peux pas y résister. Et si je te fais l’amour, c’est littéralement ce que je fais : je te fais l’amour car je suis amoureux de toi. »

 « Dès cet instant, j’ai su que j’étais amoureuse de toi. J’aimais ta façon de m’aimer. Alors tu m’as prise dans tes bras, et j’ai compris que quelle que soit la tournure que prendrait ma vie, c’était avec toi que je voulais la passer. Cette nuit-là, c’est un gigantesque morceau de mon cœur que tu as dérobé. »

 « Je me surprends à rire, et tout à coup je me rends compte que je suis le seul et que je m’attendais à ce que tu ries aussi. Il me manque, ton rire. »

PKJ : LES PASSIONS

tag-passions.png

Bonjour les addicts ! On se retrouve aujourd’hui avec un nouveau tag de pocket jeunesse qui nous amène à relier chaque passion à un personnage de livre. J’adore le concept. Je ne pouvais pas ne pas le faire même-si je n’ai pas toutes les réponses aux questions j’avoue. Il n’est pas simple.

1) Un personnage passionné de voyages.

J’avoue que pour celui-là, je sèche.

2) Un personnage passionné de dessin, peinture ou photographie.

confess

Owen de Confess passionné de peinture.

3) Un personnage qui joue d’un instrument de musique ou chante.

leaving-amarillo

Dixie de Leaving Amarillo de la saga Neon Dreams. Une de mes sagas coup de cœur !

4) Un personnage qui pratique un sport à un haut niveau.

hors-jeu

Wade d’Hors Jeu.

5) Vous partagez la même passion qu’un personnage de roman.

after

La lecture comme Tessa dans After.

6) Un personnage exerce un métier « passion », par vocation.

corps-impatients

Finn de Corps impatients.

7) Un personnage a une passion surnaturelle (liée à des éléments fantastiques).

Je ne lis pas de livre fantastique donc je ne peux pas répondre.

8) Un personnage est passionné de jeux vidéo.

J’ai du mal aussi sur ce point. Plein de personnages jouent aux jeux vidéos mais de là à dire que c’est une passion…

9) La passion d’un personnage est liée aux animaux.

J’ai cherché pendant un moment mais je n’ai pas trouvé.

10) Un personnage aime le cinéma/ le théâtre/ est acteur.

come-back-to-me

Jessa de come back to me.

11) Un personnage est capable de créer quelque chose de ses mains/a une passion manuelle.

51xdd5ynqvl-_sy346_

Tristan de The air he breathes.

J’ai donc un total de 7/11. Je n’ai pas réussi à faire mieux. Mais j’ai adoré parcourir toutes mes anciennes lectures pour répondre à ce tag. En plus, ça m’a permis de vous montrer des livres dont je n’ai jamais parlé sur mon blog, ne l’ayant pas encore quand je les ai lus. N’hésitez pas à le reprendre. Et encore merci à Pocket Jeunesse pour leurs tags tous meilleurs autant les uns que les autres.

Elsa

The Goal (Off campus tome 4)

the goal.jpg

Auteure : Elle Kennedy

Editions : Hugo Roman

Résumé :

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.

Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.

Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.

Mais tout va se compliquer…

John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.

Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.

Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.

Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Avis :

Vous connaissez mon amour pour cette saga. Je vous en parle depuis un moment maintenant. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur le tome 2 et 3 sur mon blog. De tome en tome, j’ai l’impression que c’est toujours aussi bon. Et on arrive à la fin de cette saga. Mais pas totalement. J’attendais ce tome avec impatience après la bombe révélée à la toute fin du tome 3.

Ce tome est centré sur le dernier de la bande : Tucker. Tucker est la sagesse du groupe depuis le début de la saga. En arrivant à Briar, il pensait trouver la femme de sa vie dès la première année. Passer toutes ses années à Brian avec elle. Et se marier. Avoir des enfants. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Aucune n’a réussi à lui faire tourner la tête jusqu’à Sabrina.

Sabrina, on la connaissait déjà avec le tome précédent sur Dean. Mais on ne le connaissait que d’extérieur. Elle n’est pas celle que l’on pense vraiment. Elle m’a touché. Elle est si peu sûre d’elle au fond. Elle aime tout contrôler. Elle n’a tellement pas l’habitude d’être aimée qu’elle repousse tous ceux qui tiennent à elle. Sa vie chez elle est difficile. Elle n’a jamais connu son père. Et sa mère l’a laissée avec sa grand-mère pour partir mener sa vie avec différents hommes. Depuis toujours, son bonheur tient dans sa réussite et son entrée à Harvard. Pour pouvoir y aller, elle cumule deux boulots. Pour elle, les hommes ce n’est que pour un soir. Mais Tucker va tout compliquer surtout quand elle va se retrouver enceinte de lui. Tendue par son quotidien, elle va se changer les idées dans les bras de ce beau sportif comme elle les aime. Sauf que Tuck va s’accrocher. Mais Sabrina n’est pas prête à tout partager avec quelqu’un. Tuck va se montrer incroyablement patient pour avoir Sabrina.

Dans ce tome, on retrouve aussi tout le reste de cette merveilleuse bande. Notamment Dean qui n’est pas prêt à laisser Sabrina faire du mal à l’un de ses meilleurs amis. Et on va revivre une nouvelle fois un événement triste du tome précédent.

Ce tome est plus sérieux mais on retrouve quand même la petite dose d’humour d’Elle Kennedy présente dans chacun des tomes. C’est une belle conclusion à cette saga tout en amour. L’écriture d’Elle Kennedy est toujours aussi addictive. C’est triste de se dire que c’est la fin. Elle fait partie de mes sagas favorites. Et je ne saurais vous dire quel est mon tome préféré. Chacun apporte quelque chose d’essentiel. Et quand aux 4 hommes, mon cœur balance mais Garrett gagne probablement toujours. En lisant les remerciements, j’ai néanmoins appris une bonne nouvelle : un spin off est en préparation. On va pouvoir encore retrouver un peu nos hockeyeurs. J’ai hâte de voir ce que ça va donner. Et j’espère retrouver l’écriture d’Elle Kennedy pour de nouvelles aventures après. Elle entre dans le top de mes auteures favorites. Je vous recommande cette saga entièrement malgré que parfois je sais que certains n’aiment pas les sagas qui ne sont pas vraiment des suites mais traitent d’un autre couple à chaque fois. Celle-ci est une pure merveille. Les 4 histoires sont très différentes. Et on ne peut pas s’en lasser. Je la relirais sans doute plus tard.

Note : 5/5

Citation :

« Embrasser Tucker, c’est comme plonger dans un bain chaud. Ça me picote la peau et transforme mes membres en gelée, ça m’enveloppe dans un cocon de chaleur dont je ne voudrais plus jamais sortir. Sa langue s’attarde sur ma lèvre inférieure avant de plonger dans ma bouche. Ses mains sont chaudes et fermes, elles glissent sous mon débardeur et caressent mes hanches… »

Elsa

Mille baisers pour un garçon

Auteure : Tillie Cole

Editions : Hachette romans

Longueur : 280 pages

Résumé : (sans spoiler)

Un baiser dure un instant. Mille baisers durent une éternité.

Popy et Rune sont amoureux depuis l’enfance. Ils pensaient que rien ni personne ne pourrait jamais les séparer jusqu’au jour où Rune est parti deux ans dans sa Norvège natale…

Pourquoi Poppy cesse-t-elle alors de répondre aux appels de Rune ? Pourquoi avoir coupé les ponts, sans raison, sans explication ?

Rune a le sentiment qu’on lui a arraché le cœur. Poppy, elle, a le cœur brisé par un secret bien trop lourd.

La vie leur laissera-t-elle le temps de se retrouver et de s’aimer ?

Avis :

Je reviens pour vous donner mon avis sur le livre qui m’a le plus chamboulé de tous ceux que j’ai lus. Ce livre me faisait de l’œil depuis sa sortie. Et je l’ai eu à un prix raisonnable chez Gibert Joseph. J’ai sauté dessus direct en le recevant. Je l’attendais tellement. Je l’ai lu en quelques heures. Je n’ai juste pas pu le lâcher malgré que parfois c’était vraiment dur de ne pas faire de pause. C’était ma dernière lecture de 2016 et j’ai vraiment fini l’année en beauté.

Dans ce livre, on fait la connaissance de Poppy et Rune qui sont voisins depuis l’âge de 5 ans lorsque Rune a déménagé d’Oslo pour venir s’installer en Géorgie. Si au départ, il n’était pas du tout emballé par cette idée et espérait rentrer au plus vite, Poppy va tout bouleverser. On va les suivre de leurs 5 ans à leur 17 ans. A l’âge de 8 ans, Poppy va se voir confier une mission : donner 1000 baisers à un garçon. Rune ne voulant pas qu’un autre garçon approche Poppy va directement s’imposer pour les lui donner. Leur histoire d’amour va commencer à seulement 8 ans. Leur amour est si beau. Si fort. C’est une histoire dont on rêve un peu tous de vivre hormis les tristes événements. A l’âge de 15 ans, tout va basculer lorsque Rune va être contraint de retourner dans son pays à cause du travail de son père. Poppy et Rune se sont promis que rien ne les sépareraient. Qu’ils se retrouveraient lorsque Rune reviendrait. Mais Poppy a cessé de lui donner des nouvelles à peine deux mois après son départ. A 17 ans, Rune est de retour dans la même maison qu’avant. Mais tout a changé. Poppy et Rune se sont éloignés. Poppy a voulu protéger Rune et lui cache un secret. Un secret qui risque d’être dur à garder avec Rune dans les parages. Par ailleurs, Rune a souffert de l’absence de Poppy dans sa vie et a basculé du mauvais côté. Une nouvelle histoire sera-t-elle possible entre eux ?

Ce livre m’a procuré toutes les émotions possibles et inimaginables. Je ne saurais même pas comme vous dire tout ce que j’ai ressenti. Dès le premier chapitre, j’avais les larmes qui coulaient. Il m’a rappelé une période de ma vie en même temps. Et ça ne s’est pas arrangé au fil des pages. Quand j’avais espoir d’arrêter de pleurer un peu, ça repartait quelques pages plus loin et encore. Je ne m’attendais tellement pas à ce qu’un livre puisse me faire couler autant de larmes. Et à la fin, c’était le bouquet final. Je ne l’oublierais jamais. Et je le relirais encore et encore. Il est vraiment magnifique. Autant que sa couverture en fait. J’ai eu du mal à m’en remettre et à me plonger dans une nouvelle lecture après. J’avais peur de la trouver trop banale. Ce qui est sûre c’est qu’il va en falloir pour trouver un livre qui me fera autant pleurer que lui.

Bon vu comme cela, ce n’est pas génial de pleurer tout le long d’un livre. Mais ça prouve qu’il est bien écrit. Que l’auteure a trouvé les mots parfaits pour nous émouvoir et nous faire rentrer complètement dans son histoire. De plus, on a le ressenti des deux personnages. Et ça renforce l’histoire. Ce livre est une vraie leçon de vie. J’ai adoré le personnage de Poppy. Mille baisers pour un garçon est un livre dont on ne peut pas ressortir indemne. Cette histoire restera gravée dans mon cœur. Je vous le recommande plus qu’aucun autre livre. Vraiment. Ne passez pas à côté. Mais préparez les mouchoirs. C’est mon plus gros coup de cœur.

Notes : 6/5

Elsa