The Goal (Off campus tome 4)

the goal.jpg

Auteure : Elle Kennedy

Editions : Hugo Roman

Résumé :

Sabrina James est en dernière année de lycée. Elle a depuis longtemps planifié son avenir : obtenir son diplôme, entrer à la fac de droit et décrocher un super-job dans un des plus grands cabinets d’avocats du pays.

Elle veut aller de l’avant et oublier son passé.

Quand elle croise le beau Tucker, elle n’a à lui offrir qu’une nuit, il ne peut pas faire partie de ses projets.

Mais tout va se compliquer…

John Tucker, la star du hockey qui ne vit que pour sa passion, va se transformer quand Sabrina lui annonce qu’elle est enceinte. Il compte bien assumer son rôle de futur papa.

Mais la jeune fille est têtue et ne veut accepter aucune aide de sa part.

Il va falloir toute la ténacité de Tucker pour que, petit à petit, elle lui ouvre son coeur.

Saura-t-il convaincre la belle et froide Sabrina que, parfois, mener un projet à deux est plus facile ?

Avis :

Vous connaissez mon amour pour cette saga. Je vous en parle depuis un moment maintenant. Vous pouvez d’ailleurs retrouver mon avis sur le tome 2 et 3 sur mon blog. De tome en tome, j’ai l’impression que c’est toujours aussi bon. Et on arrive à la fin de cette saga. Mais pas totalement. J’attendais ce tome avec impatience après la bombe révélée à la toute fin du tome 3.

Ce tome est centré sur le dernier de la bande : Tucker. Tucker est la sagesse du groupe depuis le début de la saga. En arrivant à Briar, il pensait trouver la femme de sa vie dès la première année. Passer toutes ses années à Brian avec elle. Et se marier. Avoir des enfants. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Aucune n’a réussi à lui faire tourner la tête jusqu’à Sabrina.

Sabrina, on la connaissait déjà avec le tome précédent sur Dean. Mais on ne le connaissait que d’extérieur. Elle n’est pas celle que l’on pense vraiment. Elle m’a touché. Elle est si peu sûre d’elle au fond. Elle aime tout contrôler. Elle n’a tellement pas l’habitude d’être aimée qu’elle repousse tous ceux qui tiennent à elle. Sa vie chez elle est difficile. Elle n’a jamais connu son père. Et sa mère l’a laissée avec sa grand-mère pour partir mener sa vie avec différents hommes. Depuis toujours, son bonheur tient dans sa réussite et son entrée à Harvard. Pour pouvoir y aller, elle cumule deux boulots. Pour elle, les hommes ce n’est que pour un soir. Mais Tucker va tout compliquer surtout quand elle va se retrouver enceinte de lui. Tendue par son quotidien, elle va se changer les idées dans les bras de ce beau sportif comme elle les aime. Sauf que Tuck va s’accrocher. Mais Sabrina n’est pas prête à tout partager avec quelqu’un. Tuck va se montrer incroyablement patient pour avoir Sabrina.

Dans ce tome, on retrouve aussi tout le reste de cette merveilleuse bande. Notamment Dean qui n’est pas prêt à laisser Sabrina faire du mal à l’un de ses meilleurs amis. Et on va revivre une nouvelle fois un événement triste du tome précédent.

Ce tome est plus sérieux mais on retrouve quand même la petite dose d’humour d’Elle Kennedy présente dans chacun des tomes. C’est une belle conclusion à cette saga tout en amour. L’écriture d’Elle Kennedy est toujours aussi addictive. C’est triste de se dire que c’est la fin. Elle fait partie de mes sagas favorites. Et je ne saurais vous dire quel est mon tome préféré. Chacun apporte quelque chose d’essentiel. Et quand aux 4 hommes, mon cœur balance mais Garrett gagne probablement toujours. En lisant les remerciements, j’ai néanmoins appris une bonne nouvelle : un spin off est en préparation. On va pouvoir encore retrouver un peu nos hockeyeurs. J’ai hâte de voir ce que ça va donner. Et j’espère retrouver l’écriture d’Elle Kennedy pour de nouvelles aventures après. Elle entre dans le top de mes auteures favorites. Je vous recommande cette saga entièrement malgré que parfois je sais que certains n’aiment pas les sagas qui ne sont pas vraiment des suites mais traitent d’un autre couple à chaque fois. Celle-ci est une pure merveille. Les 4 histoires sont très différentes. Et on ne peut pas s’en lasser. Je la relirais sans doute plus tard.

Note : 5/5

Citation :

« Embrasser Tucker, c’est comme plonger dans un bain chaud. Ça me picote la peau et transforme mes membres en gelée, ça m’enveloppe dans un cocon de chaleur dont je ne voudrais plus jamais sortir. Sa langue s’attarde sur ma lèvre inférieure avant de plonger dans ma bouche. Ses mains sont chaudes et fermes, elles glissent sous mon débardeur et caressent mes hanches… »

Elsa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s