Archive | février 2017

Notre année cachée (Ivy years tome 2)

Auteure : Sarina Bower

Editions : Rennie Road Books

Résumé :

Elle cache un lourd secret de famille. Il cache un membre de sa famille.  La vie de Scarlet Crowley a volé en éclats le jour où son père a été arrêté pour des crimes inqualifiables. Aujourd’hui, le choc est passé, mais l’horreur demeure. Parmi tous les étudiants de première année à l’Université de Harkness, Scarlet est sans doute la seule à esquiver des fourgons de télévision garés sur sa pelouse pour pouvoir quitter la ville. Mais pour Scarlet, la fac sera un nouveau départ. Armée d’une carte d’étudiant flambant neuve – avec un tout nouveau nom – elle est déterminée à laisser son passé derrière elle. Même si pour cela, elle doit mentir au garçon qui fait battre son cœur.   Bridger McCaulley est une star de l’équipe universitaire de hockey, connu pour son esprit joueur – sur la glace comme avec les filles –, lorsqu’une crise familiale le ramène à la dure réalité. Un mode de vie précaire et quelques pieux mensonges sont le prix à payer pour protéger sa sœur. Seuls de rares moments volés en compagnie de Scarlet viennent illuminer sa semaine. Ensemble, ils entament une relation hésitante basée sur une conviction mutuelle : certaines choses doivent rester secrètes. Mais quand leur bonheur est menacé par de sombres machinations, jouer en solo n’est plus une option. S’ils ne parviennent pas à se faire confiance, tous leurs efforts seront anéantis par ces familles sur lesquelles ils ne peuvent plus compter.

Avis :

Aujourd’hui, on se retrouve pour une nouvelle chronique. Et pas n’importe laquelle. Je vais vous parler du second tome de la série ivy years. Je trouve qu’on entend vraiment pas assez parler de cette série qui est pourtant juste sublime. J’avais adoré le tome 1. J’avais d’ailleurs fait une chronique sur le blog. Mais alors le second tome est encore meilleur.

Scarlet quitte le New Hansphire pour démarrer une nouvelle vie à la fac de Harkness. Pour ne jamais que personne ne sache qui elle est et la rejette, elle va devoir mentir sans arrêt. Elle s’est inventée une toute nouvelle vie. C’est son seul moyen de ne pas revivre une année difficile seule, enfermée dans sa chambre. Son père est accusé de choses terribles. Et tout le monde la juge autant coupable que lui. Elle a fini par culpabiliser et les croire. Et elle a été contrainte d’abandonner sa plus grande passion depuis toute petite : le hockey.

Avec le premier tome, on connaissait le Bridger allant de filles en filles. Pas vraiment sérieux. Mais dans ce tome-ci, c’est un nouveau Bridger. Un Bridger responsable. Etant prêt à tout pour ceux qu’il aiment. Pour subvenir aux besoins de son secret, il va enchaîner les boulots en plus de ses cours. Il n’a plus le temps pour les filles. Et même plus le temps pour ses amis. Ni pour le hockey.

Les routes de Scarlet et Bridget vont se croiser. Et une relation va se créer. Mais Bridger n’aura pas beaucoup de temps pour Scarlet. Le mardi et le jeudi seront leurs moments hors du temps, rien quà eux.

Malheureusement le retour à la réalité risque d’être terrible. Les parents de Scarlet ne sont pas décidés à la lâcher. Et le secret de Bridger pourrait le faire virer de l’université. D’autant qu’être proche de Scarlet pourrait lui amener d’autres problèmes… Et quand tout fini par exploser, chacun refuse l’aide de l’autre.

Ce tome est plus sombre que le précédent mais tellement addictif encore une fois. Et juste magnifique. Bridger est tellement touchant. L’écriture de Sarina est juste une pépite. J’attends avec impatience la suite. Cette série monte dans mon top des meilleures séries. C’est tellement bon de retrouver Hartley et Corey pour de courts petits moments. C’est ce que j’aime dans les séries parcourant plusieurs relations, qu’il y ait toujours de petites interventions des anciens. C’est un gros coup de cœur. Les histoires de Sarina sont juste parfaites. Et quand on croit que tous les secrets ont été révélés, d’autres pourraient faire leur apparition… Je vous recommande grandement cette série. Vous ne pourrez pas être déçus.

Au passage, je trouve que le résumé dit beaucoup trop de choses. Quand je l’ai lu, il ne me semblait pas qu’il en révélait autant. Je trouve cela dommage. J’ai apprécié de tout découvrir au fil de ma lecture.

Note : 5/5

Citations :

« Mais j’étais douloureusement consciente que l’année qui venait de s’écouler avait dressé une barrière entre moi et le reste du monde, et que même un changement complet d’identité n’y pouvait rien. En restant à l’écart de la vie pendant un an, j’étais devenue une observatrice – je regardais et je réfléchissais. Avant ça, j’étais une fonceuse, une battante. »

« Tu ne peux pas sauver le monde entier, me rappelai-je. Le souci, c’était que je n’étais pas sûr de pouvoir sauver qui que ce soit. Pas même moi. »

« Bon sang, je n’ai jamais cherché de petite amie. Je n’avais encore jamais eu besoin de cette connexion. Mais je suis heureux que tu sois dans ma vie. C’est mieux, grâce à toi. »

« Chaque fois qu’elle me touchait, j’avais l’impression qu’elle me sauvait de quelque chose. »

Elsa

Publicités

Même pas peur (One tome 1)

Auteure : Jacinthe Nitouche

Editions : BMR

Résumé :

On se retrouvera. C’est une évidence. Sacha et Charlie croyaient à ces derniers mots échangés juste avant que Charlie déménage. Voisins et meilleurs amis, ils se doivent leurs plus beaux souvenirs et une complicité sans faille qui a rythmé leur enfance et leur adolescence. Sans que rien ne vienne faire de l’ombre à leur rôle de frère et sœur protecteurs, à la relation fusionnelle qui les lie et que personne ne semble comprendre. Alors, quand Charlie cesse de donner des nouvelles du jour au lendemain, la tristesse de son départ fait place chez Sacha à l’interrogation, puis à la colère. Quand elle revient au bout de deux ans sans prévenir, les deux amis de toujours sont réduits à deux étrangers. À l’aube de leur entrée dans la vie adulte, Sacha pensait avoir réussi à oublier celle qui l’a hanté pendant tout ce temps. Mais il s’est menti : il n’a rien oublié, ni le manque ni l’absence. Ni rien de tout ce qui  fait que leur relation ne peut s’arrêter ainsi…

Avis :

Aujourd’hui on va parler de la saga « One ». Ce livre me tentait depuis sa sortie. Replongez dans votre enfance et votre adolescence avec Charlie et Sacha !

Charlie et Sacha ont été inséparables de leurs 9 ans à leurs 15 ans. Ils étaient voisins. Alors que Sasha voulait un garçon pour jouer avec lui, c’est finalement Charlie qui a emménagé à côté de chez lui. Mais ça ne les as pas empêchés de se lier d’une amitié dont tout le monde rêve. Ils ont tout partagé ensemble. Jusqu’à ce que Charlie déménage loin de Sasha et arrête de lui donner des nouvelles.

2 ans plus tard, elle revient vivre à côté de Sasha. Mais un an sans contact peut tout changer. Sacha est devenu un homme. Il est plus sombre qu’avant. Et Charlie est elle devenue une jeune fille avec tout ce que ça représente. Tous deux ne se sont jamais vus autrement que des amis. Personne ne comprend leur relation. Mais les changements de leur corps pourraient bien tout faire basculer.

On vit leur période d’adolescence avec eux. On les voit se chercher. Notamment Charlie. On divague entre plusieurs périodes : à leurs 9/10 ans. A leurs 14/15 ans. Puis à leurs 17/18 ans. J’ai trouvé les passages d’une période à une autre super bien menés. C’est tellement fluide.

Charlie vit seule avec son père. Si au début je le trouvais trop dur, il a su me toucher à la fin. C’est le seul qu’a toujours été là pour Charlie.

Leur relation est si belle, si pure. Mais la fin pourrait bien faire tout changer. Ce livre est avant tout une histoire d’amitié avant d’être une romance. Je l’ai juste adoré ce livre. Il se dévore en à peine quelques heures. Je n’ai pas vu passer les pages.Je ne m’attendais pas à ce que les choses se déroulent ainsi. Mais c’est la différence qui fait que j’ai aimé aussi.  J’ai tellement hâte de les retrouver dans le second tome. De voir comment leur relation évolue. Je me suis vraiment attachée à eux. Vivement le 24 mars ! Je vous le recommande vraiment pour passer un joli moment.

Note : 4/5

Citations :

« ça fait juste quelques heures qu’elle est revenue et elle fout déjà le bordel dans ma tête. »

« C’était comme si je n’avais pas été vraiment moi-même pendant ces deux ans… et que d’un coup, je m’étais enfin retrouvée. »

« J’ai décidé de te rejoindre dans les airs, finalement. »

Un petit quelque chose en plus

Auteure : Sandy Hall

Editions : Hugo new way

Résumé :

Du professeur de littérature au barista du Starbuck du coin de la rue… de leurs camarades de lycée au serveur du resto chinois… jusqu’à l’écureuil du parc, tous SAVENT que Lea et Gabe devraient être ensemble ! Ces derniers partagent les mêmes références et les mêmes délires. Ils commandent exactement les mêmes cafés et menus, et fréquentent les mêmes endroits. Malheureusement, Lea est une timide maladive, et Gabe un garçon bien mystérieux. Pourtant, il se passe VRAIMENT quelque chose de spécial entre ces deux-là, tout le monde le voit. Lisez un peu, vous serez forcément d’accord..

Avis :

Après Dark Romance, il me fallait une petite romance toute douce pour me remettre. Et quoi de mieux que celle-ci ? C’est le premier livre de la collection hugo new way que je lis. Pourtant, ils me font tous de l’œil depuis un moment. J’ai enfin craqué et je me les suis quasiment tous achetés en occasion d’ailleurs. Vous pouvez me suivre sur instagram si vous voulez plus de nouvelles d’ailleurs. J’y mets des photos de mes achats, de mes lectures du mois et je publie souvent en story aussi. C’était la petite parenthèse. J’ai commencé par lire le petit dernier de la collection du coup. Et j’ai adoré.

Dans cette histoire, on fait la connaissance de Léa et Gabe. Dès le début, on se rend compte qu’ils sont faits l’un pour l’autre avec l’intervention des différents personnages. Et ça en devient agaçant pour certains personnages de les voir se tourner autour sans jamais se parler. Ils se lancent des regards l’un et l’autre discrètement. C’est vraiment attendrissant. Une petite lecture parfaite en ce jour de Saint-Valentin.

C’est un livre original à 14 voix en passant par leurs amis, une serveuse, une barmaid, leur professeure, le chauffeur du bus ou encore un banc et un écureuil. J’avoue que je ne le savais pas avant de commander le livre. Et j’ai été très surprise. Mais j’ai trouvé que c’était originale et une super idée au final. Je pense que c’était la meilleure façon de raconter cette jolie histoire. Le livre se lit vraiment vite. Je l’ai lu entièrement dans la même journée. Et bien qu’il soit court, il s’étend sur une assez longue durée. Il est vraiment bien construit. Les personnages sont vraiment bien choisies. J’ai beaucoup aimé la petite touche non réaliste avec l’écureuil et le banc qui s’expriment.

Une lecture toute en légèreté. Toute mignonne. Avec malgré tout une vraie histoire. Gabe m’a beaucoup touché. Il est si timide. Mon cœur a fondu pour lui.  Je me suis laissée complètement transportée par cette histoire. Et je voulais autant que tous les protagonistes qu’ils finissent ensembles. Je les observais avec eux. J’avais envie de les pousser l’un vers l’autre. Ce n’est pas un coup de cœur. Mais j’ai passé un super bon moment avec Léa et Gabe.  Je vous le conseille après une lecture bien mouvementée pour vous vider la tête.

Notes : 4/5

Citations :

« Dommage que je ne sache pas comment leur dire de se mettre ensemble. Peut-être qu’un jour ce bus sera vraiment trop plein de gens et qu’ils seront serrés l’un contre l’autre et que je freinerai un peu brusquement pour qu’elle puisse lui tomber dans les bras. »

« Elle parle aux écureuils comme à des amis. Je crois que la façon dont on traite les animaux en dit beaucoup sur une personne. Entre autres, comment elle vous traitera si vous ne dites mot. Elle vous parlera même si vous ne répondez pas grand-chose. »

« Si je laisse passer l’occasion, elle ne se représentera peut-être jamais. Et si je n’en ai plus d’autre, il ne saura jamais que je le regardais depuis le début. Car il est ainsi, le genre de personne qu’on a envie de regarder. »

Elsa

Dark Romance


 

Auteure : Penelope Douglas

Editions : Harlequin

Résumé : 

Leur amour peut les sauver… ou les détruire.
Michael Crist. Un nom qui fait frissonner chaque fille de notre petite communauté privilégiée de la côte Est. Moi comme les autres. Sauf que moi, ce n’est pas sa beauté à couper le souffle ou le fait qu’il soit riche et adulé qui me fascine – enfin, pas seulement. Non, moi, c’est la noirceur que je devine sous sa carapace dorée. La violence dans son regard noisette. Son mépris pour les règles, les lois, la morale. Ce miroir permanent de tout ce qui est noir et sombre au fond de moi. En dix-neuf ans, Michael ne m’a jamais jeté un regard. Mais, le jour où il s’intéresse à moi, je ne sais pas si je dois être excitée… ou terrifiée.

Avis :

Aujourd’hui, on va parler Dark Romance. J’ai découvert ce genre avec « Dirty love » de Jolie Plume que je vous recommande toujours autant d’ailleurs. Deux tomes sont déjà disponibles. Et le troisième arrivera dans l’année. Je ne manquerais pas de vous donner mon avis sur celui-ci d’ailleurs. J’ai vraiment adoré ce genre de romance. C’est sombre. Et même parfois trop. Au point qu’on ne puisse plus continuer notre lecture sans avoir besoin de prendre une pause. C’est dérangeant. On se demande souvent comment deux personnes qui s’aiment autant peuvent se détruire. Mais malgré que ce genre soit dur à lire, c’est super addictif. Et on est traversé par tout un tas d’émotions. On n’en ressort jamais indemne. Et c’est ce que je veux en lisant la plupart du temps.

Michaël et Rika se connaissent depuis leur plus jeune âge. Michaël a tenu Rika dans ses bras dès ses premiers jours alors qu’il n’avait que 3 ans. Leurs familles ont toujours fonctionné l’une avec l’autre. Rika est comme chez elle chez les Crist. Elle y a même sa chambre. Ses parents et les parents Crist l’ont toujours poussé vers le plus jeune fils Crist : Trevor. C’était une évidence. Ils ont le même âge, fréquenté les mêmes classes. Alors Rika a fini par tomber dans les bras de Trevor. Mais elle s’est vite rendue compte que Trevor n’était pas celui qu’il lui fallait. Son cœur ne battait pas pour lui.

Elle a toujours été couvée par ses proches. Ayant besoin d’enfin se sentir libre, elle va quitter sa ville pour vivre comme elle l’entend. Pour s’affirmer. Être celle qu’elle est vraiment sans penser au regard des autres. Seulement là-bas, elle ne sera pas complètement seule. Il y aura Michaël. Et il ne va pas lui faciliter la vie. Il va être son pire cauchemar.

Trois ans auparavant, il avait remarqué Rika pour la seule et unique fois. Michaël et sa bande ont pour habitude de faire trembler la ville lors de la Nuit du diable. Et cette année-là, Rika s’était joint à eux. Elle avait réussi à s’intégrer parmi eux. La bande lui faisait confiance. Et elle les a trahis. Détruits. Depuis, ils ont soif de vengeance. La prison les a rendus plus durs que jamais. Ils sont prêts à tout. Même au pire. Ils n’ont aucune limite. C’est comme si le monde leur appartenait.

Michaël a toujours fait ressortir des émotions contradictoires chez Rika comme le désir et la peur. Elle a toujours voulu qu’il la remarque. Mais lui ne lui a jamais adressé un regard. Personne n’a jamais su ce qui se passait dans sa tête. Il n’est que colère. Mais son côté intouchable a toujours fasciné Rika. Au fond, elle a toujours rêvé d’être comme lui. La peur l’attire. Elle souhaite plus que tout être son égale.

Michaël s’est toujours juré de ne pas approcher Rika. De ne jamais rester seul avec Rika. Car il a toujours su qui était vraiment Rika. Sa semblable. Il s’est toujours intéressé à elle sans que Rika ne s’en rende compte. Et l’avoir si près de lui va lui faire perdre tout contrôle. Il devra choisir entre Rika et ses amis qui sont presque comme des frères.

Ce livre est tout simplement à couper le souffle. L’intrigue est bien mené. C’est tellement intense. J’ai eu le cœur qui battait à 1000 à l’heure dans les derniers chapitres. Quand on pense que tout est enfin fini, tout repart. Tout s’est enchaîné tellement vite à partir d’un certain chapitre. C’était dur. Mais tellement addictif. Je n’ai pas pu m’arrêter avant de connaitre la fin. C’est plein de rebondissements. De violence. C’est vraiment dark. Mais j’ai adoré. On est complètement immergé dans l’histoire. Et j’ai vraiment eu peur parfois. Je ne m’attendais pas à autant. Cette histoire nous entraîne toujours plus loin.  Ça en devient même parfois choquant. Peneloppe sait jouer avec nos émotions. C’est une tornade ce livre. On se demande jusqu’où leur jeu va aller et qui gagnera. Et cet épilogue est surprenant. J’ai beaucoup aimé le personnage de Rika aussi. Elle a du caractère. Et elle ne se laisse pas impressionner par ces 4 cavaliers. Elle est déterminée. Les personnages secondaires sont bien travaillés. Je vous le recommande vraiment. Mais âmes sensibles s’abstenir. Je pense qu’il faut avoir un certain âge pour le lire. Après libre à vous de vous y lancer. En tout cas, je me replonge très vite dans la Dark Romance le mois prochain avec « Never forget ».

En quelques mots : Vengeance, jeu, trahison, secrets, frissons…

Note : 5/5

Citations :

« Je voulais me mettre un peu en danger. Prendre la pluie. Sentir mon cœur palpiter. Savoir ce que ça faisait de n’avoir personne à qui se raccrocher. »

« Trop de gens essaient de nous changer, et pas assez veulent que nous soyons qui nous sommes vraiment. Quelqu’un me l’a appris un jour, et je veux te faire ce présent à mon tour. »

« Nous tournions en rond. Il tirait, je tirais. Il poussait, je poussais. Nous nous battions et jouions, badinions et nous défiions, mais il ne cédait pas. Jamais nous ne nous unissions, jamais nous ne fusionnions, jamais nous ne saisissions ce qui était à portée de main. »

« Nos écorchures et nos bleus, nos tatouages, nos cicatrices, nos sourires et nos rides racontaient notre histoire, et je ne voulais pas d’un morceau de papier peint immaculé. Je la voulais elle et tout ce qu’elle était. Au moins pour ce soir. »

« Elle et moi étions pareils, après tout. Nous nous battions contre la honte chaque jour, nous demandant à qui nous pouvions révéler qui nous étions vraiment. Et nous avions fini par nous trouver. Malheureusement… nous étions condamnés. »

« Je ne me sentais complètement vivante que lorsqu’il était là, et j’avais beau savoir que rien ne serait jamais facile avec lui, j’avais aussi la certitude que rien ne serait jamais bon sans lui. »

Elsa

Beautiful sacrifice (Frères Maddox tome 3)

Auteure : Jamie McGuire

Editions : J’ai lu

Résumé :

Falyn Fairchild n’a besoin de personne. La preuve : pour préserver son indépendance, la fille du futur gouverneur du Colorado a préféré quitter la maison familiale, abandonner ses études et travailler comme serveuse au Bucksaw Café. Le jour où Taylor Maddox pousse la porte de l’établissement, Falyn sait très bien à qui elle a affaire. Il a beau être magnifique et célibataire, hors de question d’être son énième conquête !

Pour Taylor, une fille désintéressée représente le défi ultime. Et contre toute attente, il se trouve que Falyn excelle au bras de fer…

Avis :

C’est la première fois que je vous donne mon avis sur cette série sur le blog. Avant tout, vous devez savoir que j’adore cette série. Travis m’a direct conquise. Et quand j’ai su que la série continuait avec l’histoire de ses frères, je n’ai pas hésité une seule seconde. Le premier tome sur les frères Maddox m’a d’ailleurs laissé sans voix. Je ne m’attendais pas du tout à cela. Je n’ai rien vu venir mais j’ai adoré. Et j’ai bien aimé le second tome aussi. Parlons maintenant du troisième.

Quand je pense ne pas tomber sous le charme d’un autre frère Maddox, c’est impossible encore avec Taylor.

Falyn est la fille du futur gouverneur du Colorado. Elle aurait pu ne jamais avoir à se soucier de l’argent dans l’ensemble. A l’entretien de sa maison. Sa vie était toute tracée. Mais face à la vie stricte faite de pleins d’obligations de ses parents, elle a fuit. Elle travaille depuis 5 ans dans un bar de sa ville natale pour avoir le minimum d’argent pour vivre. Sa vie est à l’opposé de celle d’avant. Elle vit dans un appartement au dessus du bar pour le moins délabré. Et elle a même passé quelques nuits dans sa voiture. Dans ce bar, elle a trouvé comme une famille.

Mais Falyn ne veut pas d’histoire d’amour. Surtout pas avec Taylor, sapeurs forestiers, connu pour ses histoires sans lendemain. Elle le repousse sans arrêt. Elle ne veut pas de son aide. Elle veut se secourir toute seule. Elle ne veut rien devoir à personne. Mais Taylor est persévérant. Il aime que cela ne soit pas facile. Qu’elle soit différente des autres. Falyn veut confirmer sa mauvaise image de Taylor. Mais elle risque bien d’être surprise.

Falyn est vraiment difficile à cerner. Elle est pleine de mystères. On a qu’une envie : découvrir ce qui la pèse et l’empêcher d’imaginer un avenir heureux. Je n’ai pas pu m’arrêter. Je me posais tellement de questions. J’avais plein d’hypothèses. Et je voulais savoir laquelle était la bonne. J’ai tourné les pages les unes après les autres. Et je n’ai pas pu aller dormir sans connaitre la fin. Cette fin est juste magnifique.

Falyn est vraiment une belle personne. Une de ces personnes qui pense avant tout aux autres avant elle-même. Et elle est butée jusqu’aux dernières pages. Mais je l’ai adorée.

Falyn et Taylor étaient faits pour se rencontrer. Le hasard fait bien les choses parfois. Vous comprendrez à quoi je fais allusion en lisant le livre. Taylor m’a plusieurs fois touché aussi. L’amour qu’il porte à Falyn est juste inimaginable. Cette histoire est vraiment forte et pleine de rebondissements jusqu’à l’épilogue.

Et c’est toujours un plaisir de retrouver tous les frères. Le parallèle entre les histoires est tellement bien mené. Jamie McGuire est vraiment talentueuse. Ce livre se lit en quelques heures à peine. Et il porte vraiment bien son nom. J’ai eu les larmes qu’ont coulé pour ce « beau sacrifice ». Ce livre est un nouveau coup de coeur. Mon préféré de la série des frères Maddox je crois. C’est horrible de voir comme pour certaines familles, l’image compte plus que le bonheur de leurs enfants. Et comment cette décision peut impacter toute une vie future. J’ai hâte de découvrir l’histoire de Tyler maintenant. Ça a l’air d’être quelque chose celui-là aussi. « Beautiful burn » sort normalement le 17 Mai. Je vous recommande cette série toute entière. Foncez !

Note : 5/5

Citations :

« Une petite partie de moi-même aurait aimé être polie et lui expliquer pourquoi j’étais si dure avec lui, mais la Falyn que j’étais devenue la fit taire. Les explications et les excuses étaient inutiles à mes yeux. Regarder droit devant et me forcer à oublier était tout ce qui me restait. Il était hors de question que je me laisse aller à éprouver quoi que ce soit – pour qui que ce soit – et que je risque ainsi de faire remonter d’autres sentiments à la surface. »

« Les gens ne savent plus se servir de leur mémoire. Ils regardent la vie à travers la lentille d’un appareil ou l’écran d’un portable, plutôt que d’essayer de se souvenir de quoi elle a l’air, de son odeur, des sensations qu’elle offre… »

« Arrête de me repousser, Falyn. Je ne m’en irais pas. Je resterais jusqu’à ce que je prenne feu. »

« Je le regardai et le vis sous un jour nouveau. Je me découvris moi aussi, à travers son regard. Il était presque facile de ne pas haïr la femme qu’il voyait. En quelques semaines, il avait recollé quelques uns des morceaux qui m’avaient autrefois constituée. Cela faisait plus de cinq ans que j’essayais d’y parvenir. »

« Je suis sûr que je t’aime. Je sais que loin de toi, je deviens fou. C’est tout ce que j’ai besoin de savoir. »

« On ne peut pas être vraiment amoureux si on n’est pas un peu fou. »

Elsa

Celle dont j’ai toujours rêvé

Auteure : Meredith Russo

Editions : Pocket jeunesse

Résumé :

POUR DEVENIR ELLE-MÊME, AMANDA A TRAVERSÉ BIEN DES ÉPREUVES, MAIS LA PLUS TERRIFIANTE RESTE À VENIR : SA PREMIÈRE HISTOIRE D’AMOUR.
Amanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Amanda comprend que pour être heureuse, elle doit se révéler, au risque de tout perdre. Car le secret d’Amanda c’est qu’avant, elle s’appelait Andrew.

Avis :

J’ai su que j’allais acheter ce livre dès que j’ai eu fini de lire le résumé. Jamais je n’avais lu de livre encore sur la transsexualité. Et je me suis doutée que ce serait un livre fort comme j’aime.

Amanda ne s’est jamais sentie à l’aise dans son corps de garçon. A l’école, tout le monde s’en est toujours pris à elle (lui). Andrew était différent de tous les autres garçons. Et tout le monde sait que beaucoup de gens n’aiment pas la différence. Il n’aimait pas le sport ou encore se battre. Il préférait écrire sur son journal intime. Andrew a toujours voulu être une fille, dès son plus jeune âge. A l’intérieur, il était une fille. Il préférait les jupes aux jeans. Imaginer les changements que subissaient un jeune homme à l’adolescence, c’en était trop pour lui. A tel point, qu’il a commis le pire. Son seul avenir possible était en tant qu’Amanda. Mais son changement n’a pas plut à tout le monde. C’est pourquoi elle se retrouve à retourner chez son père après six ans sans aucun contact. Si elle espérait aller à Lambertville juste pour finir le lycée sans se faire remarquer, les choses ne vont pas se passer comme prévues.

Dans son nouveau lycée, cette jolie nouvelle jeune fille va intriguer. Et jamais personne ne se posera de question sur la possibilité qu’elle ait été quelqu’un d’autre avant. Elle va vivre une vie ordinaire de jeune fille : se faire des amies. Et surtout avoir un copain. Pour une fois dans sa vie, elle va enfin ressentir des choses.  Mais comment vivre avec ce secret qui pèse beaucoup sur ses épaules ?

Au delà de ne pas être simple pour la personne ayant changée de corps et d’identité, ça l’est pour ses parents. Son père m’a émue. Élever une fille est différent d’un garçon. Il faut tout recommencer.

Cette histoire est vraiment touchante. Surtout le passage où Andrew est encore tout petit garçon et qu’il pense déjà à être une fille. Se sentir prisonnière de son corps doit être tellement dur. La vie de fille est faite de plein de contraintes aussi. C’est courageux. Et la phase de transition est longue. J’ai eu les larmes aux yeux à la fin en lisant l’histoire de l’auteure. Voir l’avancement d’Amanda est tellement beau. Malheureusement, certains ne s’en sortent pas. Ce livre est un coup de cœur. C’est une leçon de vie. On y apprend tellement de choses. Tout le monde devrait le lire. S’ouvrir à la différence. Je pense que l’essentiel, c’est de se sentir bien dans son corps, peu importe par quel processus on a dû passer. On a tous le droit au bonheur. Je vous le recommande vraiment. Ne passez pas à côté.

Note : 5/5

Citations :

« Si j’avais la force d’être ordinaire, ai-je songé, ou au moins celle de mourir, tout le monde serait soulagé. »

« Tu me plais, je crois, mais je n’aurais jamais une vie normale. Je te plais, je crois, mais tu ne comprendras jamais qui je suis. »

« J’ai réfléchi au fait que quelqu’un pouvait cacher deux vérités, à combien cela pouvait sembler impossible parfois que l’intérieur s’accorde à l’extérieur. »

« Je n’ai plus peur de vivre, mais j’ai peur que les gens me fassent du mal. »

« Je sais que vous souffrez. Au point de ne plus pouvoir en respirer parfois. Je le sais parce que je l’ai vécu.Ne vous quittez pas. La vie peut être belle, c’est promis, et nous avons besoin de vous. »

Elsa