Notre année cachée (Ivy years tome 2)

Auteure : Sarina Bower

Editions : Rennie Road Books

Résumé :

Elle cache un lourd secret de famille. Il cache un membre de sa famille.  La vie de Scarlet Crowley a volé en éclats le jour où son père a été arrêté pour des crimes inqualifiables. Aujourd’hui, le choc est passé, mais l’horreur demeure. Parmi tous les étudiants de première année à l’Université de Harkness, Scarlet est sans doute la seule à esquiver des fourgons de télévision garés sur sa pelouse pour pouvoir quitter la ville. Mais pour Scarlet, la fac sera un nouveau départ. Armée d’une carte d’étudiant flambant neuve – avec un tout nouveau nom – elle est déterminée à laisser son passé derrière elle. Même si pour cela, elle doit mentir au garçon qui fait battre son cœur.   Bridger McCaulley est une star de l’équipe universitaire de hockey, connu pour son esprit joueur – sur la glace comme avec les filles –, lorsqu’une crise familiale le ramène à la dure réalité. Un mode de vie précaire et quelques pieux mensonges sont le prix à payer pour protéger sa sœur. Seuls de rares moments volés en compagnie de Scarlet viennent illuminer sa semaine. Ensemble, ils entament une relation hésitante basée sur une conviction mutuelle : certaines choses doivent rester secrètes. Mais quand leur bonheur est menacé par de sombres machinations, jouer en solo n’est plus une option. S’ils ne parviennent pas à se faire confiance, tous leurs efforts seront anéantis par ces familles sur lesquelles ils ne peuvent plus compter.

Avis :

Aujourd’hui, on se retrouve pour une nouvelle chronique. Et pas n’importe laquelle. Je vais vous parler du second tome de la série ivy years. Je trouve qu’on entend vraiment pas assez parler de cette série qui est pourtant juste sublime. J’avais adoré le tome 1. J’avais d’ailleurs fait une chronique sur le blog. Mais alors le second tome est encore meilleur.

Scarlet quitte le New Hansphire pour démarrer une nouvelle vie à la fac de Harkness. Pour ne jamais que personne ne sache qui elle est et la rejette, elle va devoir mentir sans arrêt. Elle s’est inventée une toute nouvelle vie. C’est son seul moyen de ne pas revivre une année difficile seule, enfermée dans sa chambre. Son père est accusé de choses terribles. Et tout le monde la juge autant coupable que lui. Elle a fini par culpabiliser et les croire. Et elle a été contrainte d’abandonner sa plus grande passion depuis toute petite : le hockey.

Avec le premier tome, on connaissait le Bridger allant de filles en filles. Pas vraiment sérieux. Mais dans ce tome-ci, c’est un nouveau Bridger. Un Bridger responsable. Etant prêt à tout pour ceux qu’il aiment. Pour subvenir aux besoins de son secret, il va enchaîner les boulots en plus de ses cours. Il n’a plus le temps pour les filles. Et même plus le temps pour ses amis. Ni pour le hockey.

Les routes de Scarlet et Bridget vont se croiser. Et une relation va se créer. Mais Bridger n’aura pas beaucoup de temps pour Scarlet. Le mardi et le jeudi seront leurs moments hors du temps, rien quà eux.

Malheureusement le retour à la réalité risque d’être terrible. Les parents de Scarlet ne sont pas décidés à la lâcher. Et le secret de Bridger pourrait le faire virer de l’université. D’autant qu’être proche de Scarlet pourrait lui amener d’autres problèmes… Et quand tout fini par exploser, chacun refuse l’aide de l’autre.

Ce tome est plus sombre que le précédent mais tellement addictif encore une fois. Et juste magnifique. Bridger est tellement touchant. L’écriture de Sarina est juste une pépite. J’attends avec impatience la suite. Cette série monte dans mon top des meilleures séries. C’est tellement bon de retrouver Hartley et Corey pour de courts petits moments. C’est ce que j’aime dans les séries parcourant plusieurs relations, qu’il y ait toujours de petites interventions des anciens. C’est un gros coup de cœur. Les histoires de Sarina sont juste parfaites. Et quand on croit que tous les secrets ont été révélés, d’autres pourraient faire leur apparition… Je vous recommande grandement cette série. Vous ne pourrez pas être déçus.

Au passage, je trouve que le résumé dit beaucoup trop de choses. Quand je l’ai lu, il ne me semblait pas qu’il en révélait autant. Je trouve cela dommage. J’ai apprécié de tout découvrir au fil de ma lecture.

Note : 5/5

Citations :

« Mais j’étais douloureusement consciente que l’année qui venait de s’écouler avait dressé une barrière entre moi et le reste du monde, et que même un changement complet d’identité n’y pouvait rien. En restant à l’écart de la vie pendant un an, j’étais devenue une observatrice – je regardais et je réfléchissais. Avant ça, j’étais une fonceuse, une battante. »

« Tu ne peux pas sauver le monde entier, me rappelai-je. Le souci, c’était que je n’étais pas sûr de pouvoir sauver qui que ce soit. Pas même moi. »

« Bon sang, je n’ai jamais cherché de petite amie. Je n’avais encore jamais eu besoin de cette connexion. Mais je suis heureux que tu sois dans ma vie. C’est mieux, grâce à toi. »

« Chaque fois qu’elle me touchait, j’avais l’impression qu’elle me sauvait de quelque chose. »

Elsa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s