Archive | avril 2017

Before i fall


Auteure : Lauren Oliver

Editions : Hachette romans

Résumé :

Samantha Kingstone a tout pour elle : le petit copain le plus craquant du monde, trois meilleures amies géniales, et une cote de popularité illimitée. Ce vendredi de février aurait donc dû être un jour parfait dans une vie parfaite. Pourtant ce vendredi de février est le dernier pour Sam. Ou le premier ?

Avis :

Hello !

On se retrouve aujourd’hui pour un nouvel avis. Pour commencer, je tenais à remercier net galley et les éditions hachette romans de m’avoir offert l’opportunité de découvrir ce livre. J’espère que ma chronique vous plaira. 

Ce livre est assez différent de mes lectures habituels. Vous savez que je suis plus concentrée sur la romance. Bon, il y en a un peu dans ce livre mais ce n’est pas le sujet principal. 

Ce roman tourne autour de Sam, une adolescente morte dans un accident à qui on donne la chance de revivre 7 fois la même journée et de changer le cours des choses. A chaque nouvelle journée, elle se souviendra du « jour précédent » et pourra influencer le destin. J’ai vraiment trouvé le sujet intéressant. Sam évolue au cours des jours et dans le bon sens. Et elle fait parfois des choses un peu folles parce que le lendemain, personne ne s’en souviendra sauf elle. J’ai adoré. Divers sujets y sont traités. Sam n’a pas toujours bien agit. Et avant de mourir, elle va essayer de redorer son image. 

Bien que ce livre traite de l’adolescence, les sujets y sont profonds. Il peut toucher tout le monde. On y aborde pas que les banalités de cette période de la vie. Quand on est face à la mort, on voit le monde différemment. C’est ce dont prend conscience Sam. 

J’avais peur que ce livre soit trop répétitif. Mais en fait, pas du tout. Il est très bien construit. L’auteure a vraiment eu une super idée. C’est assez bouleversant cette impression de revivre sans arrêt la même journée mais d’être la seule à s’en souvenir. Et la façon dont d’un jour à l’autre, les sentiments et réactions de Sam sont totalement différents. C’est époustouflant. On a l’impression que plusieurs Sam existent. 

Ce livre fait réfléchir. C’est une belle leçon ce roman. Parce qu’on ne sait pas de quoi sera fait demain malheureusement. Et qu’il faut profiter chaque jour comme si c’était le dernier. Et faire les bons choix. Peu importe ce que peuvent penser les autres. Aujourd’hui, on est encore là. Mais qu’en sera-t-il demain ? Et vous que feriez-vous si il vous restait seulement un jour à vivre ?

J’ai beaucoup aimé l’écriture très fluide. C’est un roman qu’on n’a pas envie de lâcher. D’autant que je ne savais pas où l’auteure voulait m’emmener au début. Et j’ai aimé ce mystère. L’auteure a pris un risque en proposant ce roman. Mais il est plus que réussi. Je vous le recommande vraiment. J’ai hâte de voir le film, en espérant qu’il soit aussi bien que le livre. Que tous les détails importants seront présents. 

Note : 5/5

Citations :

« Il faut savoir que rien ne vous prépare à ça. Le matin même, vous ne vous réveillez pas le ventre noué par un mauvais pressentiment. Vous ne vous retrouvez pas cerné d’ombres étranges. Vous ne pensez pas à dire à vos parents que vous les aimez ou, dans mon cas, à leur dire au moins au revoir. »

« Voilà comment ça arrive. L’instant de la mort est plein de fureur, de bruit et d’une douleur qui lamine tout. Une brûlure qui me déchire en deux, une plaie à vif, un cri – si un cri pouvait être une sensation. »

« J’ai un autre conseil à vous donner : l’espoir fait vivre. Même quand on est mort, c’est la seule chose qui maintient en vie. »

« Peut-être bien que vous serez vivants demain. Vous vivrez peut-être encore mille jours, ou dix milles. »

Elsa

Avec toi malgré moi


Auteures : Penelope Ward & Vi Keeland

Editions : Hugo Roman

Résumé :

Un homme et une femme que tout oppose.
Une rencontre imprévue.
Le début de la relation de Soraya et Graham est un peu chaotique : il ne lui a pas fait très bonne impression. Elle le trouve désagréable et arrogant, un homme d’affaires typique, tout ce qu’elle n’aime pas. Et quand elle va lui rapporter son téléphone qu’il a perdu dans le train, après avoir
soigneusement exploré ses données personnelles, elle va constater qu’elle ne s’est pas trompée.
Ou peut-être que si.
Peut-être que Graham est plus que ce qu’elle a découvert ce matin-là. Ou alors peut-être que leurs différences les rapprochent.
Mais ni l’un ni l’autre ne veut que leur relation commencée de si étrange façon s’arrête.

Avis :

Hello !

On se retrouve pour mon avis sur une lecture légère aujourd’hui. Comme vous le savez, j’ai adoré Cocky bastard. J’en voulais encore. Penelope Ward et Vi Keeland l’ont fait avec ce roman. 

Dans ce roman, on fait la connaissance de Soraya et Graham. 

J’ai adoré le caractère de Soraya. Elle a la langue bien pendue. J’ai adoré sa répartie. Elle m’a vraiment fait rire. J’ai aussi beaucoup aimé sa façon de faire ressortir son humeur du moment. Ça fait vraiment du bien des personnages frais comme ça. Elle n’en est pas moins touchante. 

Graham alias costard coincé c’est l’homme d’affaires par excellence. Autoritaire, arrogant. Tout ce qui pourrait nous rebuter nous les filles. Il a l’habitude que les femmes tombent à ses pieds. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que Soraya va lui donner du fil à retordre et faire ressortir l’ancien Graham. Il n’est pas devenu ce connard insensible par hasard… Au final, on craque pour lui autant que Soraya. 

Ce livre est un parfait cocktail entre rires et moments touchants. Je me suis régalée. Dès les premières pages, j’étais dedans et j’ai su que je l’aimerais autant que « cocky bastard ». Je valide une nouvelle fois ce duo d’auteures. J’espère qu’elles ne vont pas s’arrêter là. C’est parfait entre deux lectures bien dures. Il se dévore en quelques heures à peine. J’ai passé un super moment avec Soraya et Graham. Et j’ai aimé le petit clin d’œil à la fin pour « cocky bastard ». Je vous recommande vraiment ce livre. Vous ne pourrez en ressortir qu’avec le sourire aux lèvres. 

Note : 5/5

Citations :

« Personne ne sait de quoi demain sera fait. Mais si c’était notre dernière nuit sur terre, je ne voudrais être nulle part ailleurs qu’ici avec toi. »

« C’est un homme bien. Il est passionnément fidèle et il aime sa famille. Il a bâti une muraille autour de son cœur. Mais une fois qu’il le donne, il ne le reprend pas. »

« Ton prénom n’est pas tatoué sur mon coeur mais il sera toujours gravé sur mon âme. J’ai passé plus de vingt ans à penser que j’étais incapable d’être aimée. Merci de m’avoir prouvé que j’avais tort. Tu as changé ma vie. »

Le chant du coeur

Auteure : Amy Harmon

Editions : Robert Laffont

Collection : R

Résumé :
« Pour moi, le paradis, c’est la cloche qui annonce le début d’un match de free fight, l’adrénaline qui monte, la sueur qui me brûle les yeux et le feu qui coule dans mes veines. C’est la foule indistincte qui scande mon nom et l’adversaire du jour qui veut verser mon sang. Pour moi, le paradis se résumait au ring octogonal. Jusqu’à ce que je rencontre Millie.
Jusqu’à ce que je change. Si l’octogone était mon paradis, alors Millie était l’ange en son centre, la fille pour laquelle je voulais me battre, celle qui m’a appris que les batailles les plus importantes sont parfois celles que l’on ne pense pas gagner. »

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis. Je vais vous faire une confidence. Avant de lire ce livre, je n’avais encore jamais lu d’Amy Harmon. J’en entends parler depuis un moment maintenant. Mais je ne m’étais pas encore lancée. Par manque du temps sûrement. Mais c’est chose faite grâce à Net Galley et la collection R qui m’ont permis de recevoir ce livre sur ma liseuse. Et je les remercie d’ailleurs. J’avoue que c’est bizarre de commencer par le tome 2 d’une série. Et je voulais lire le premier. Mais je ne pouvais pas attendre de le recevoir. « Le chant du cœur » me tentait vraiment. Et au final, ça ne m’en a pas trop révélé sur le premier tome. Ce n’est pas centré sur les mêmes personnages donc je n’étais pas perdue. 

Dans ce roman, on rencontre Tag et Millie. Ils étaient en couple avant que Tag disparaisse du jour au lendemain avec pour seule explication des cassettes. 

Millie est incroyablement forte. Elle est aveugle suite à une maladie. Mais elle n’en est pas moins pleine de vie. Elle ne se limite pas malgré son handicap. C’est un exemple. Ses autres sens sont encore plus développés. Elle s’émerveille de la moindre petite chose. Elle m’a réchauffée le cœur. 

Tag a un passé sombre. Lui et Moïse se sont rencontrés en hôpital psychiatrique. Et depuis sa sortie, il avait la bougeotte jusqu’à parcourir le monde et retrouver goût à la vie. Le problème de Tag, c’est qu’il a toujours voulu sauver tout le monde. Au risque de s’oublier lui-même. Il va devoir apprendre à ne pas surprotéger Millie. Et à ne pas former son équipe tout seul. Ce qui l’a poussé à fuir m’a profondément touché. Les larmes ont coulé. Mon cœur s’est brisé. Son monde s’est effondré d’un coup une nouvelle fois. 

J’ai adoré le personnage d’Henry aussi. Il est complètement dans son monde. Mais c’est ce que j’ai aimé justement. Sa différence. 

J’ai trouvé que la façon dont l’histoire nous est racontée est vraiment originale. On a le point de vue de Tag grâce aux cassettes. Et celui de Moïse. Jamais celui de Millie. Mais ça ne m’a pas manqué du tout. Les cassettes de Tag dépeignent parfaitement son personnage. 

Cette histoire d’amour est vraiment belle. Une de celle qui m’a le plus touché. La force des sentiments qu’a Millie pour Tag sans le voir est magique. On dirait même qu’elle le connait mieux que si elle le voyait. Et le regard de Tag sur elle, c’est juste magnifique. Ça montre bien à quel point l’amour n’est pas seulement physique. J’ai aimé le naturel de leur relation. J’ai vraiment été bouleversée.

Ce livre est plein d’émotions. Entre joie et tristesse. Et l’écriture d’Amy Harmon est magnifique. Puis c’est tellement addictif. J’étais alimentée par ce besoin de comprendre le départ de Tag autant que les personnages. J’écoutais cassette après cassette avec eux. Je ressentais tout. J’avais l’impression de faire partie de l’histoire à part entière. Je me sentais impliquée. Je lirais très vite « la loi du cœur ». Et ses autres livres en espérant être autant prise par l’histoire. 

Note : 5/5

Citations :

« Il m’arrive parfois de rêver en images, mais la plupart du temps, je rêve en odeurs et en impressions, en sons et en sensations. »

« Ce qu’elle ne savait pas, ce qu’elle ne pouvait pas savoir, c’était qu’elle m’avait mis KO. J’étais peut-être debout à côté d’elle, mais en réalité, je tombais déjà. »

« Je n’avais aucune vue sur elle. Je l’aimais bien, point barre. Le reste, je refusais d’y penser. Pour la première fois de ma vie, j’ignorais délibérément la biologie. J’étais à l’aise avec elle. Et je me prenais sans arrêt à lui raconter des trucs que je ne partageais jamais avec personne. »

« Tout comme je ne peux pas te voir, mais je te sens, je t’entends, je bouge avec toi. Quand tu es près de moi, j’ai l’impression d’apercevoir un David dont personne d’autre ne soupçonne l’existence. C’est « La chanson de David » et personne ne peut l’entendre. Personne à part moi. »

« Je t’aime, Millie. Et j’ai jamais rien ressenti d’aussi dingue. J’ai jamais ressenti un truc aussi incroyable. J’arrive pas à garder ça à l’intérieur, cette émotion. Mon coeur est pas assez gros. Alors, à chaque fois que t’es dans les parages, ça déborde. ça me sort par le bout des doigts. ça me fait marcher plus vite, parler plus fort, me sentir plus vivant. »

Elsa

La promesse


Auteure : Mia Sheridan

Editions : Hugo roman

Collection : New Romance

Résumé :

Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle. Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira.
Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre.
Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis. Celui sur « La promesse ». Enfin j’ai pu retrouver l’écriture de Mia Sheridan. J’attendais cette sortie avec impatience. J’avais eu un énorme coup de coeur pour « Archer’s voice » que je vous conseille vraiment si vous ne l’avez pas encore lu. Vous y verserez sûrement quelques larmes. Rien que de vous en parler, j’ai envie de le relire. J’attendais vraiment de retrouver toute l’émotion d' »Archer’s voice ». Et bien que beaucoup avaient été déçus par « Leo », j’avais moi passé un bon moment. 

Dans ce livre, on rencontre Kira et Grayson, tous deux dans une impasse. Kira n’a plus de quoi vivre. Son seul logement est sa voiture. Quand à Grayson, il a du mal à remettre sur pied le vignoble que son père lui a confié. 

Kira a de l’argent en héritage de sa grand-mère. Mais elle ne pourra le toucher qu’à 30 ans ou si elle se marie avant. Le destin va s’en mêler et elle va rencontrer Grayson. Et avoir une folle idée qui pourrait bien les arranger tous les deux : un mariage blanc. Kira touchera l’héritage et le partagera avec Grayson. 

Après le mariage, ils devront vivre un an ensemble. Puis ils divorceront. Tout semblait parfait sur le papier. Mais les sentiments pourraient s’en mêler. 

J’ai adoré ces deux personnages. Kira est tellement forte, généreuse. Plein de joie de vivre. Et pleine d’amour aussi. 

Grayson m’a parfois dérangé. Il souffle le chaud et le froid sans arrêt. Mais il m’a aussi vraiment touché. Il traîne un lourd passé derrière lui. Il a tellement peur de baisser les armes. Mon cœur a saigné pour lui. Je l’aurais bien pris dans mes bras moi aussi. 

Cette histoire est pleine de préjugés. Kira venant d’un milieu aisé n’inspire pas confiance à Grayson. Mais il pourrait bien être surpris. 

Entre jalousie, trahisons, secrets, manipulation et vengeance, Grayson et Kira arriveront-ils à tenir leur promesse ? 

Ce livre est plein d’émotions contradictoires. J’ai ri autant que j’ai souffert avec ces deux âmes désespérées. J’ai trouvé des personnages comme j’aime. Torturés. Mais plein d’amour. Et j’ai retrouvé la plume sublime de Mia Sheridan. C’est plein de rebondissements. Vous ne pourrez pas le lâcher. Préparez vous à souffrir et retrouver goût à la vie avec le dragon et la petite sorcière. J’ai déjà hâte de retrouver Mia Sheridan pour de nouvelles aventures. Je n’ai pas retrouvé toutes les émotions d’Archer’s voice mais beaucoup d’entre elles. Et je n’ai pas du tout été déçue. Je vous le recommande vraiment. 

Note : 5/5

Citations :

« Et gardez en tête que l’amour n’est pas toujours simple et facile. Il peut blesser. L’amour oblige à s’ouvrir et à laisser entrer l’autre jusqu’à la plus intime part de notre être. Car le véritable amour est une fleur, mais qui porte des épines. »

« J’avais enfin compris que certaines fois, il fallait se rencontrer au milieu du chemin. Parfois, le plus bel acte d’amour était de rejoindre l’autre là où il se trouvait. »

« Je ne chercherais plus à savoir qui m’aimait ou non. J’allais laisser les parties de moi qui pouvaient encore souffrir se recouvrir de glace. Je détestais l’idée d’être encore vulnérable. Je savais comment faire. J’avais vécu avec un cœur couvert de givre pendant des années ; l’indifférence n’était pas difficile à vivre. Mais ça me faisait si mal. »

« Et la vérité que m’avait enseignée l’amour c’était qu’on ne peut devenir fort qu’après avoir eu le courage d’affronter ses souffrances, et que les failles béantes laissées par la peine permettait à l’amour d’entrer et de les combler. »

Elsa

Sous la lumière (The field party tome 2)


Auteure : Abbi Glines

Editions : Hugo Roman

Collection : New way

Résumé :

Willa ne peut effacer les mauvais choix qu’elle a faits par le passé. Des erreurs qui lui ont fait perdre ses deux meilleurs amis et sans doute son premier amour.
Brady et Gunner font tous deux partie de l’équipe de football de la petite ville de Lawson, en Alabama. Au fil du temps, Gunner se montre plus compréhensif avec Willa, tandis que Brady ne veut plus entendre parler d’elle.
Alors que des secrets inavoués remontent à la surface, les coeurs se brisent et se guérissent. Même si elle risque de perdre ses amis pour toujours, Willa acceptera-t-elle de mettre la vérité sous la lumière ?

Avis : 

Hello !

On se retrouve pour une nouvelle chronique. Aujourd’hui, je vais vous parler du deuxième tome de « The field party ». Et encore d’Abbi Glines. C’est devenue ma source sûre vraiment. Elle arrive toujours à me surprendre. C’est dingue. A l’heure où je vous écris cette chronique, je viens à peine de refermer ce livre et j’ai encore du mal à m’en remettre. 

Dans ce second tome, on retrouve les personnages du premier tome. Autrement dit, Maggie, Brady, West et toute la bande. Et c’est toujours aussi bon. Peut-être même meilleur. 

Ce tome est en quelque sorte un triangle amoureux entre Willa, Brady et Gunner mais pas vraiment. Il est différent de tous les autres que j’ai pu lire. Tous trois ont été amis durant toute leur enfance. Ils étaient inséparables jusqu’à leur 11 ans. Willa a dû partir. Et entre temps, Gunner et Brady qui étaient déjà amis avant qu’ils rencontrent Willa se sont éloignés. 6 ans plus tard, Willa est contrainte de revenir suite à un terrible évènement. Je vous laisserais le découvrir par vous-mêmes. Si au départ, ils ne voyaient pas Willa comme une véritable fille, la puberté a fait son apparition et tout pourrait bien changer. 

Willa et Gunner sont tous deux unis par les mêmes blessures. Non désirés par leurs parents. Ils souffrent beaucoup et se comprennent. Ils se sont toujours tous confiés. Mais Gunner n’est pas capable d’aimer. Il ne sait pas ce que cela veut dire. Il n’a confiance en personne. Il ne veut plus risquer de se donner à quelqu’un par peur de souffrir. Il est paumé et n’a pas du tout envie d’une relation sérieuse. Il a ses propres problèmes à gérer. 

De l’autre côté, il y a le bon Brady. Gentil. Fiable. Loyal. Solide. Il est déterminé. Sa vie est toute tracée. Il a tout du petit copain idéal. C’est l’épaule sur laquelle on peut facilement se reposer. J’ai eu quand même envie de le secouer un peu j’avoue. J’en attendais plus de lui. 

Willa attire tous les regards. C’est bien connu la nouveauté intrigue. Pourtant, elle a des objectifs bien précis. Et ceux-ci ne comprennent pas d’aventures avec des garçons. Elle ne doit plus décevoir sa grand-mère. Celle qui a toujours été là pour elle. Sa Nonna. J’ai adoré ce personnage vraiment. Elle prend tellement bien soin de Willa. J’avais moi-même envie de la remercier.   

Tout le long de ce tome, on est alimenté par le mystère que cache Willa. On a envie de comprendre ce qui l’affecte autant. Elle m’a vraiment touchée. Et j’ai détesté sa vipère de mère. On découvre aussi Gunner dans ce tome. Et croyez-moi, il faut se méfier des apparences, vous pourriez bien être surpris. D’ailleurs, je ne m’attendais pas du tout à ce que l’histoire prenne cette tournure. Mais j’ai adoré. Abbi Glines est la meilleure. Elle traite toujours de sujets forts avec tellement de justesse. Et avec elle, on ne sait jamais où on va vraiment jusqu’à la dernière page. J’en veux encore et encore. J’ai adoré le dernier chapitre qui nous fait comprendre la signification du titre aussi. Juste parfait. Sinon, je vois bien un tome 3 moi. Je ne vous dirais pas pourquoi pour vous laisser comprendre par vous-mêmes. Mais je le sens bien. Et je l’espère surtout. 

J’adore la construction de ces deux tomes aussi. Les petits chapitres qui s’enchaînent les uns après les autres. Encore un livre qu’on ne peut pas lâcher. Je vous recommande encore ce livre à 1000%. Et tous les autres d’Abbi Glines. Si vous voulez vous lancer dans la romance, n’hésitez pas. Avec elle, vous ne serez jamais déçus. 

Note : 5/5 

Citations :

« La tragédie nous frappe tous à un moment ou un autre de notre existence. On commet des erreurs, certaines personnes ont la chance de pouvoir s’en tirer sans en être marquées à vie, tandis que d’autres doivent assumer leurs choix jusqu’à la fin de leurs jours. On ne peut pas changer le passé, Willa. Mais on peut aider les autres à ne pas commettre les mêmes erreurs. »

« Aussi je fus émue qu’il veuille se justifier. C’était important. En même temps, ça me terrifiait. Car on m’avait déjà dit que je n’étais pas une personne digne d’amour, et que cela faisait souffrir. Je ne voulais pas aimer. Pas au risque de me briser. Je l’étais déjà assez comme ça. »

« Et moi, je te demande autre chose. C’est toi que je veux. Pouvoir t’embrasser chaque fois que j’en ai envie. Te tenir la main devant les autres. Et que les mecs se moquent de moi parce que je ne te lâcherais plus. »

« Dans la vie, il fallait affronter les obstacles mais aussi les surmonter. Avec de la chance, on trouvait parfois quelqu’un qui se batte avec vous. J’avais de la chance. »

Elsa

13 reasons why (livre et série)

Auteur : Jay Asher

Editions : Albin Michel

Résumé :

Clay Jensen ne veut pas entendre parler des enregistrements qu’Hannah Baker a laissés. Hannah est morte, ses secrets avec elle. Pourtant, son nom figure sur ces enregistrements. Il est l’une des raisons, l’une des treize responsables de sa mort. D’abord choqué, Clay écoute les cassettes en cheminant dans la ville. Puis, il se laisse porter par la voix d’Hannah. Hannah en colère, Hannah heureuse, Hannah blessée et peut-être amoureuse de lui. C’est une jeune fille plus vivante que jamais que découvre Clay. Une fille qui lui dit à l’oreille que la vie est dans les détails. Une phrase, un sourire, une méchanceté ou un baiser et tout peut basculer…

Avis :

Hello !

Aujourd’hui, on se retrouve pour un article un peu différent des autres. On va parler d’un livre et son adaptation. Et surtout d’un sujet sensible : le suicide. 

Vous avez sûrement entendus parler partout de « 13 reasons why » ces derniers temps. Je ne connaissais pas ce livre, qui est sorti il y a quelques temps déjà dans une autre édition, avant de voir la série tournée. Et j’ai voulu le lire avant de regarder la série. Et je l’ai littéralement dévoré. Cette histoire est juste bouleversante. 

J’ai aimé l’originalité de l’histoire. Avant de se suicider, Hannah a enregistré 13 cassettes qui correspondent aux 13 raisons de son geste et plus précisément, à 13 personnes. La personne recevant les cassettes doit toutes les écouter et les transférer à la personne concernée par la cassette suivant la sienne. Et ne jamais rompre cette chaîne sous peine que toutes les cassettes soient révélées à tout le monde. 

En lisant le livre, j’ai eu l’impression de moi aussi être responsable de la mort d’Hannah. Je l’entendais parler en fait. C’était pages après pages de plus en plus dur. Les actes et les paroles des responsables sont de plus en plus horribles. Jusqu’au pire. Et on a tellement envie de comprendre. De savoir ce qui a poussé Hannah à quitter ce monde. Et surtout de savoir quel rôle a joué Clay dans cette histoire. Lui qui a l’air si bon. Si gentil. Et d’ailleurs, en les recevant, il ne comprend pas. 

Le livre nous est raconté de son point de vue. On est dans sa tête pendant qu’il écoute cassette après cassette. Et on n’a pas de réactions de tous les autres protagonistes concernés. 

Du coup, la série complète parfaitement le livre. Les deux sont indissociables pour moi. J’ai retrouvé dans la série tout le livre. Mais vraiment. J’ai reconnu des répliques. Tout est vraiment fidèle. Hormis l’ordre des cassettes qui change un peu. Mais c’est compréhensible. La série ajoute vraiment un plus. Et même-si je sais que certains préfèrent souvent les livres aux adaptations, je vous la conseille vraiment. Elle m’a encore plus bouleversée que le livre. Rien ne nous est épargné. 

La série se déroule sur une période plus étendue. Mais c’est logique. On voit à quel point ces cassettes rendent dingues Clay. Et on a mal pour lui. La série divague entre l’avant où les raisons nous sont exposées, le pendant et l’après. Tout est vraiment bien mis en scène. Les acteurs sont géniaux. J’ai trouvé les parents d’Hannah incroyablement forts. 

Cette histoire a vraiment provoqué une tornade d’émotions en moi. Entre colère et tristesse. J’avais juste envie de venir en aide à Hannah. Mais c’était trop tard. J’ai adoré le personnage de Tony aussi toujours présent pour Clay et très lucide. 

Ce qu’il faut apprendre de cette histoire, c’est que tout est vrai. Livre ou pas. Série ou pas. Ces choses terribles arrivent chaque jour dans le monde parce que beaucoup pensent que les mots n’ont aucun impact. Et même-si pour Hannah, il n’y a pas eu que des mots mais aussi des actes, les mots l’ont aussi touchés. Et parfois ils touchent bien plus que les actes. 

J’ai trouvé qu’aborder ce thème était vraiment important et intéressant. Et j’espère que la majorité des jeunes le regarderont et réagiront. 

Je ne vous en dirais pas plus pour que vous découvriez ces 13 raisons par vous-mêmes. C’est addictif en tout cas. J’ai regardé la série en trois jours. Et lu le livre en deux. D’ailleurs, il y aura sûrement une deuxième saison. J’ai hâte de voir la tournure que va prendre la série. 

Si vous voyez quelqu’un subir de l’harcèlement, ne le laissez pas seul. Agissez. Et si vous-mêmes vous en subissez, il y a des numéros disponibles pour en parler. Ne restez pas seuls. Vous valez mieux que toutes ces personnes. Malheureusement, l’adolescence est un âge difficile. Et beaucoup se sentent mieux en rabaissant les autres. C’est triste mais c’est le monde d’aujourd’hui. L’âge de l’adolescence est l’âge auquel où on a plus que jamais besoin d’appartenir à un groupe. D’avoir des amis. Et le moindre petit pique peut coûter la vie d’une personne. Réfléchissez aux conséquences de vos paroles et de vos actes. Parce qu’ensuite, vous devrez vivre toute votre vie avec cette culpabilité. Certaines personnes sont plus sensibles que les autres. Ou juste plus humaines. 

Moi-même, j’ai vécu des moqueries parce que j’étais trop timide et que beaucoup en profitaient. Mais je ne pense pas qu’on puisse appeler ça du harcèlement. En tout cas, j’ai été assez forte pour les encaisser. Je n’ai jamais penser au pire parce que pour moi, il faut beaucoup de courage pour le faire. Bien plus que pour continuer à vivre. Mais ne le faites jamais. Ne les laissez pas gagner. Souriez leur au nez. N’écoutez pas. Même-si je sais que ce n’est pas simple. Au fil du temps, ça se calmera. Pensez à vos proches et au mal qu’ils ressentiront en vous perdant. On n’est jamais seuls. Surtout de nos jours avec tous les moyens pour parler qu’on a. C’est parfois mauvais parce que justement le harcèlement se passent aussi sur les réseaux sociaux. Mais il y a aussi de bonnes personnes qui pourront vous aider. Ne perdez jamais espoir. Et restez toujours vous-mêmes. Le problème, ce n’est pas vous mais les autres. Raccrochez-vous à quelque chose. Faites attention à vous. Protégez-vous. La roue tourne. Après les moments durs, il y en a des beaux. Croyez-moi. 

Numéro : 30 20

Site internet

Note : 5/5

Citations :

« C’est comme lorsqu’on conduit sur une route pleine de bosses et qu’on perd le contrôle de sa direction en déviant vers le bas côté. Les pneus ramassent un peu de terre, mais vous parvenez à rectifier le tir. Pourtant, vous avez beau agripper le volant, le maintenir le plus droit possible, quelque chose ne cesse de vous projeter sur le côté. Vous ne contrôlez presque plus rien. Et à un moment donné, vous n’en pouvez plus de vous battre et vous envisagez de tout lâcher. De laisser l’accident… ou je ne sais quoi… se produire. »

« Quand une chanson vous fait pleurer, mais que vous n’avez plus envie de pleurer, vous cessez de l’écouter. Mais échapper à soi-même, c’est impossible. On ne peut pas décider de ne plus se voir. De couper le son à l’intérieur de sa tête. »

Elsa

More than life

Auteure : Lily Hana

Editions : City édition

Résumé :

Cheveux au vent, il roule à tombeau ouvert sur sa moto. Soudain, c’est l’accident. Josh, le bad boy terriblement sexy est gravement blessé et sombre dans le coma. À son réveil, il a complètement oublié sa vie d’avant, comme si rien n’avait existé.
Callie, sa petite amie, est effondrée, le jeune homme ne la reconnaît même pas. A ses yeux, elle n’est plus qu’une étrangère n’ayant rien à faire dans sa vie. Pire encore : Julia, la pimbêche qui, depuis toujours, est la grande rivale de Callie, en profite pour se lancer dans un grand numéro de séduction.
Et le pire, c’est que ça marche ! Le jeune homme finit par tomber dans ses bras et dans son lit… Les mois passent et Callie semble avoir fait le deuil de son grand amour. Jusqu’au jour où son chemin croise à nouveau celui du beau Josh…

Il a tout oublié. Elle doit le reconquérir, comme au premier jour.

Avis :

Hello !

Aujourd’hui on se retrouve pour parler d’une sortie récente qui m’a vraiment fait envie : more than life.

Callie vivait une histoire d’amour avec Josh depuis un an et demi. C’était son premier amour. Le premier pour qui elle a ressenti quelque chose. Seule ombre au tableau : l’amitié fusionnelle qu’entretient Josh avec sa meilleure amie Julia. 

Callie n’a pas eu une vie facile. Non désirée par son père. Une mère alcolique. Et son petit frère de 5 ans de qui elle doit s’occuper. Et Callie n’a jamais parlé de cette vie à Josh. Celui à qui elle confie tout, c’est Gabe, son meilleur ami. 

Et un jour tout a basculé encore plus. Josh a eu un accident. Et il s’est réveillé amnésique. Il ne se souvenait plus de ce qu’il s’était passé ces deux dernières années. Et par conséquent, plus de son histoire avec Callie. Et ce dont a toujours craint Callie s’est produit : il est tombé amoureux de Julia. 

Callie s’est donc effacée. Mais elle n’a jamais pu l’oublier. Il la hante toujours. Elle ne fait plus confiance à personne. Hormis à Gabe. Elle a beaucoup perdu en peu de temps. Et elle s’est perdue elle-même. Et alors qu’elle tente de remonter la pente, sa route va croiser de nouveau celle de Josh.

Josh va se retrouver perturbé par la présence de Callie. Il a le sentiment de la connaitre. Mais il n’a que de vagues souvenirs. Et Julia est toujours là pour se mettre entre Josh et Callie. Une vraie vipère. Je l’ai tellement détestée. Mais réussira-t-elle à faire le poids longtemps face à Callie ? 

Cette histoire m’a beaucoup touchée. Elle Surtout le personnage de Callie. J’ai eu l’impression de ressentir tout ce qu’elle ressentait. J’ai eu terriblement mal pour elle. Se faire quitter est une chose. Mais que son premier amour n’ait aucun souvenir de leur histoire est déchirant parce qu’elle, elle les a toujours ses souvenirs. Mais le plus horrible dans cette histoire, c’est que Josh n’y est pour rien. 

J’ai eu plus de mal avec lui et ses revirements de situation sans arrêt. Il a du mal à faire un vrai choix entre Callie et Julia. 

L’autre personnage que j’ai beaucoup aimé, c’est Gabe. Il y va parfois fort avec Callie. Mais il veut juste trouver un moyen qu’elle aille mieux. Qu’elle avance. Sans lui, je me demande ce que serait devenue Callie.

J’ai passé un bon moment avec ce livre. L’histoire est intense et addictive. Je n’ai pas pu la lâcher avant de l’avoir finie. Je vous recommande ce livre. Beaucoup d’émotions vont traverseront. Et l’auteure a une jolie plume. Mon seul reproche est la fin un peu trop rapide. 

Note : 4/5

Citations :

« Il y avait des moments où j’étouffais, où tout devenait… trop. Trop bruyant, trop difficile, trop fatigant. Et dans ces moments-là, il répondait toujours présent. »

« Comment lui expliquer que j’avais des moments où je débloquais totalement ? Où mon cerveau me descendait plus bas que terre ? Où ma conscience me criait que je ne méritais pas tout ce que j’avais, que j’allais tout perdre, comme j’avais perdu mon père avant même ma naissance, puis ma mère. Comment lui dire que j’étais tout simplement terrifiée ? »

« Une tornade avait dévasté ma vie, et aujourd’hui j’essayais de reconstruire sur les débris d’espoir qu’elle avait laissés derrière elle »

« Ce moment où j’ai compris qu’il allait bien, mais qu’il n’était plus à moi. Ce moment où ses lèvres ont prononcé « Je t’aime » sans qu’elles frôlent mon oreille. Ce moment où son « Je t’aime » n’était plus pour moi. »

« Notre histoire n’existait plus pour lui, et c’était le plus dur pour moi. Qu’il ait oublié ce qu’on était. Il ne m’avait pas quittée. Il m’avait oubliée. Effacée. Nous n’avions jamais existé pour lui. »

« Je ne comprends plus rien à ce qui se passe en moi. Quand tu n’es pas là, tu me manques et, quand tu es là, je voudrais que tu sois à l’autre bout de la terre. »

Elsa