La promesse


Auteure : Mia Sheridan

Editions : Hugo roman

Collection : New Romance

Résumé :

Quand Kira croise Grayson à la banque, elle pense avoir trouvé la solution à son problème : il est visiblement à la recherche d’argent et elle est prête à partager celui dont elle héritera si elle se marie. Il ne lui reste plus qu’à faire sa proposition, un peu inhabituelle. Grayson a promis qu’il restaurerait le vignoble familial situé en Californie. Pour cela, il a besoin de fonds. Il va accepter avec réticence la proposition de Kira.
Apparemment, ils partagent bien peu de choses. Ils ont également des préjugés l’un sur l’autre.
Mais, au cours d’un été, au milieu des vignes, ils vont apprendre à se découvrir, à s’apprivoiser, à découvrir que leur rencontre va peut-être leur permettre de trouver bien plus qu’un avantage financier.

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis. Celui sur « La promesse ». Enfin j’ai pu retrouver l’écriture de Mia Sheridan. J’attendais cette sortie avec impatience. J’avais eu un énorme coup de coeur pour « Archer’s voice » que je vous conseille vraiment si vous ne l’avez pas encore lu. Vous y verserez sûrement quelques larmes. Rien que de vous en parler, j’ai envie de le relire. J’attendais vraiment de retrouver toute l’émotion d' »Archer’s voice ». Et bien que beaucoup avaient été déçus par « Leo », j’avais moi passé un bon moment. 

Dans ce livre, on rencontre Kira et Grayson, tous deux dans une impasse. Kira n’a plus de quoi vivre. Son seul logement est sa voiture. Quand à Grayson, il a du mal à remettre sur pied le vignoble que son père lui a confié. 

Kira a de l’argent en héritage de sa grand-mère. Mais elle ne pourra le toucher qu’à 30 ans ou si elle se marie avant. Le destin va s’en mêler et elle va rencontrer Grayson. Et avoir une folle idée qui pourrait bien les arranger tous les deux : un mariage blanc. Kira touchera l’héritage et le partagera avec Grayson. 

Après le mariage, ils devront vivre un an ensemble. Puis ils divorceront. Tout semblait parfait sur le papier. Mais les sentiments pourraient s’en mêler. 

J’ai adoré ces deux personnages. Kira est tellement forte, généreuse. Plein de joie de vivre. Et pleine d’amour aussi. 

Grayson m’a parfois dérangé. Il souffle le chaud et le froid sans arrêt. Mais il m’a aussi vraiment touché. Il traîne un lourd passé derrière lui. Il a tellement peur de baisser les armes. Mon cœur a saigné pour lui. Je l’aurais bien pris dans mes bras moi aussi. 

Cette histoire est pleine de préjugés. Kira venant d’un milieu aisé n’inspire pas confiance à Grayson. Mais il pourrait bien être surpris. 

Entre jalousie, trahisons, secrets, manipulation et vengeance, Grayson et Kira arriveront-ils à tenir leur promesse ? 

Ce livre est plein d’émotions contradictoires. J’ai ri autant que j’ai souffert avec ces deux âmes désespérées. J’ai trouvé des personnages comme j’aime. Torturés. Mais plein d’amour. Et j’ai retrouvé la plume sublime de Mia Sheridan. C’est plein de rebondissements. Vous ne pourrez pas le lâcher. Préparez vous à souffrir et retrouver goût à la vie avec le dragon et la petite sorcière. J’ai déjà hâte de retrouver Mia Sheridan pour de nouvelles aventures. Je n’ai pas retrouvé toutes les émotions d’Archer’s voice mais beaucoup d’entre elles. Et je n’ai pas du tout été déçue. Je vous le recommande vraiment. 

Note : 5/5

Citations :

« Et gardez en tête que l’amour n’est pas toujours simple et facile. Il peut blesser. L’amour oblige à s’ouvrir et à laisser entrer l’autre jusqu’à la plus intime part de notre être. Car le véritable amour est une fleur, mais qui porte des épines. »

« J’avais enfin compris que certaines fois, il fallait se rencontrer au milieu du chemin. Parfois, le plus bel acte d’amour était de rejoindre l’autre là où il se trouvait. »

« Je ne chercherais plus à savoir qui m’aimait ou non. J’allais laisser les parties de moi qui pouvaient encore souffrir se recouvrir de glace. Je détestais l’idée d’être encore vulnérable. Je savais comment faire. J’avais vécu avec un cœur couvert de givre pendant des années ; l’indifférence n’était pas difficile à vivre. Mais ça me faisait si mal. »

« Et la vérité que m’avait enseignée l’amour c’était qu’on ne peut devenir fort qu’après avoir eu le courage d’affronter ses souffrances, et que les failles béantes laissées par la peine permettait à l’amour d’entrer et de les combler. »

Elsa

Publicités

Une réflexion sur “La promesse

  1. J’étais un peu sceptique, puisque j’ai lu Léo mais que j’avais été assez déçue, je m’attendais à beaucoup mieux, mais je n’ai pas lu Archer’s voice et tout le monde dit qu’il est génial (je devrais me lancer !), mais du coup ton avis me donne envie de tenter La Promesse.
    Aïe aïe aïe, ça va faire mal au porte-monnaie 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s