C’est Lundi, que lisez-vous ? #19

Hello !

C’est reparti pour une nouvelle semaine. Et elle commence mal puisque je suis malade et clouée au lit pour minimum 2 jours. Je croise les doigts pour vite me rétablir. Le blog risque de tourner au ralenti en attendant. Il faut vraiment que je me repose. J’avais prévu ce programme avant de tomber malade donc je pense que je m’y tiendrais pas mais tant pis.

Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Plutôt une bonne semaine de lecture encore. Avec des lectures bien différentes les unes des autres. Entre réalisme et dark romance. En passant par des romances touchantes.

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Ce livre me tente depuis sa sortie numérique. J’ai vraiment hâte de me plonger dedans !

dark love

Que vais-je lire ensuite ?

Encore pas mal de lectures numériques pour cette semaine je pense.

C’est terminé pour cette semaine. N’hésitez pas à vous aussi me dire ce que vous lisez. Passez une bonne semaine !

A bientôt sur le blog.

Elsa

Publicités

More than beautiful

img_2638-3

Auteure : Lily Hana

Editions : City

Résumé :

Depuis le suicide de son compagnon, Ava tente d’aller de l’avant en jonglant entre son emploi de serveuse et son rôle de mère. À cela s’ajoute son désir pour Coach, l’homme avec qui elle a partagé une nuit torride quelques mois plus tôt, mais qui refuse de s’investir dans une relation sérieuse. La vie de Coach s’est effondrée lorsque sa compagne a disparu et, désormais, il se consacre uniquement à sa salle de sport où il entraîne des jeunes en difficultés. Chaque jour, il s’abandonne dans les bras d’une femme différente avec une seule règle : ne jamais s’attacher. Mais  sa nuit avec Ava a fait vaciller tous ses principes. Il est déchiré entre son amour passé et son attirance pour la jeune femme. Un nouvel avenir pourrait s’ouvrir à lui. S’il accepte enfin d’avancer. Deux êtres détruits par la vie. La promesse d’un nouvel avenir.

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis. J’avais beaucoup aimé le tome 1 de cette série. J’avais donc vraiment envie de lire celui-là pour découvrir l’histoire d’Ava et Coach, des personnages secondaires du premier tome. D’ailleurs, ils peuvent se lire indépendamment.

Ava a désormais accouché. Elle tente tant bien que mal de subvenir à tous les besoins de sa fille toute seule. Son mari s’est suicidé alors qu’elle était enceinte. Elle n’arrive toujours pas à lui pardonner son geste. Elle travaille d’arrache-pied chaque jour pour offrir le meilleur à sa fille. Elle est tellement forte de mener tout de front du haut de ses 19 ans. Elle emménage désormais avec Callie, Josh et Gabe, ses amis.

« Mais je me suis toujours tenu éloigné de tout ce qui pouvait ressembler de près ou de loin à une attache, et Ava était tellement en manque de sentiments que le mot « amour » était tatoué sur son front au néon rouge clignotant. »

Quand Coach apprend le retour d’Ava, il ne sait plus quoi ressentir. Ava réveille l’ancien lui. Celui qui pouvait éprouver des sentiments forts pour une femme. Mais le Coach d’aujourd’hui refuse un quelconque un attachement plus qu’amical. Son cœur appartient à Léa, morte quelques années plus tôt. Depuis, il se noie dans les relations d’un soir. Il n’attend qu’une chose : rejoindre Léa. Il ne cesse de tenir tout le monde à distance. Même ses amis.

« Moi, j’ai eu un avant. Mon problème ? Je n’ai jamais travaillé pour avoir mon « après », parce que cela m’était bien égal de l’avoir ou non. En fait, je n’en voulais même pas. »

Ava et Coach ont une histoire assez similaire. Ils ont tous deux connus leur premier amour lorsqu’ils étaient enfant. Et leurs histoires ont fini en cauchemar pour tous les deux. Lors d’une soirée, alors qu’Ava était encore enceinte, ils se sont tous les deux confiés l’un à l’autre. Et se sont rapprochés jusqu’à coucher ensemble. Mais Coach a direct fuit juste après.

« Il suffisait d’un regard pour que mon corps s’embrase. Je luttais depuis des mois contre mon attirance pour lui, faisant attention à ne jamais me trouver trop près de lui. Il était la flamme qui m’avait déjà brûlée, et tel le papillon que je suis, je rêvais de le toucher de nouveau. »

Même-si Ava compte tout faire pour se protéger de Coach. Elle a déjà souffert. Elle sait qu’elle ne pourra jamais avoir Coach en entier. Et elle refuse de se contenter seulement des miettes. Elle a trop vécu toute sa vie seule jusqu’à maintenant, entre un père violent et une mère absente. Elle ne peut plus supporter un autre abandon. Elle a besoin d’un homme qui saura prendre soin d’elle. A n’importe quel moment. Qui sera toujours là. D’autant que sa vie va se compliquer un peu plus encore. Elle a besoin d’une épaule sur laquelle se reposer.

« Avec la vie, venait la douleur, et je n’étais pas assez forte pour la supporter. La vie était brutale, et cette fois je n’avais pas la force de me relever. Je baissais les bras. »

Coach vit toujours dans le passé. Il continue d’aimer un fantôme. Il est incapable de se donner entièrement. Mais Ava l’attire. Et la voir tous les jours devient difficile de résister. A un moment, il devra faire un choix. Entre passé et futur. Entre ombre et lumière. Avant qu’il ne soit trop tard. Il devra se battre pour Ava et gagner sa confiance.

« Ava est importante, mais Lea est toujours là, et je n’arrive pas à… concilier les deux. J’ai toujours des moments où avoir Ava près de moi est tellement douloureux que je la repousse, tout ça parce qu’une partie de moi voudrait que ce soit Lea, et non elle à sa place. »

J’ai beaucoup aimé cette histoire. Ava m’a vraiment touché. Elle va vivre un nouveau moment difficile qui lui laissera des cicatrices à jamais et qui m’a mis les larmes aux yeux. Mais elle ne se laissera jamais abattre. Ava et Coach sont partis sur des mauvaises bases. J’aurais tellement à dire sur leur relation mais je ne veux pas trop vous en révéler. J’ai eu plus de mal avec le personnage de Coach et son côté homme des cavernes. Mais son histoire m’a quand même touché. J’ai compris tous ses agissements à la fin. C’est un homme bon malgré tous les faux pas qu’il a pu faire.

« Tout ce que je voyais, c’est que mes sentiments envers l’homme que j’aimais grandissaient chaque jour, quand les siens n’étaient même pas encore nés. »

J’ai adoré retrouver Callie et Josh, les personnages principaux du premier tome. Callie m’a tellement fait rire avec son caractère bien trempé. Ils sont d’un grand soutien pour Ava et Coach. Ils forment tous une si belle famille. Et un nouveau personnage fait son apparition. Un personnage qui va direct remettre en plus Drew. J’ai bien rigolé devant sa répartie. Peut-être un futur tome sur une possible relation entre eux. La plume de l’auteure est vraiment belle. Je vous le recommande grandement.

« Cette partie-là ne peut même pas envisager la vie avec une autre femme qu’elle. Et puis il y a Coach, le Matthieu qui meurt d’envie de te prendre dans ses bras à chaque fois qu’il te croise, celui qui crève de désir à chaque fois que ses yeux se posent sur toi. Ce Matthieu-là ne veut rien d’autre que de faire sa vie avec toi, Ava. »

Note : 4.5/5

Elsa

Vicious – Sinners of Saint tome 1

Auteure : L. J. Shen

Editions : Harlequin

 

Résumé :

Vicious. Le nom qu’il s’est choisi parle de lui-même. C’est un homme froid, cruel… et immensément riche. Ce qui veut dire qu’il a le monde à ses pieds. Millie ne fera plus jamais l’erreur qu’elle a commise dix ans plus tôt, quand elle a cru qu’elle pouvait se mesurer à lui, répondre à ses provocations, lui rendre coup pour coup. Ils n’étaient que deux adolescents, et pourtant il a détruit sa vie, l’a forcée à l’exil, loin de sa famille et de tout ce qu’elle connaissait. Alors, le soir où il surgit dans le bar de Manhattan où elle travaille à présent, adulte, plus beau et plus… dangereux que jamais, Millie sait qu’il n’y a qu’une solution  : fuir. Mais elle ne se fait pas d’illusions, si Vicious est venu la chercher, rien ne l’arrêtera. Une menace autant qu’une promesse…

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur un des livres que j’attendais le plus en ce mois de novembre. Vous le savez sans doute si vous me suivez depuis un moment, j’aime lire de la dark romance de temps en temps. Donc j’ai craqué pour ce livre.

Emilia a connu Vicious alors qu’elle avait 17 ans lorsqu’elle s’est installée dans l’appartement réservé aux domestiques juste à côté de chez lui. Les parents d’Emilia étaient les domestiques de la maison de Vicious. Et dès le début, elle va attirer les foudres de Vicious en se retrouvant au mauvais endroit au mauvais moment. Elle a entendu une conversation qu’elle n’aurait jamais dû entendre. A partir de ce moment, elle va devenir la bête noire de Vic et être méprisée par toute la ville.

« Ce mec était toxique. Un vrai poison. Si je le laissais faire, il finirait par tuer tout ce qu’il y avait de beau en moi. Il était la tempête qui dévastait mon cerisier en fleur. »

Vicious est plein de haine. C’est un cœur de pierre. Il est cruel et grossier. Il ne pense qu’à lui. Il obtient tout ce qu’il veut quand il veut. Il est riche. Tout lui appartient dans cette ville. Même Emilia qu’il déteste mais qui l’attire malgré tout. Cependant, Millie sera loin d’être comme les autres filles. Elle ne se laissera pas faire. Malheureusement, Vicious a tout ce qu’il faut pour la contrôler et la contraindre à faire tout ce qu’il veut. C’est comme ça qu’il a détruit sa vie il y a 10 ans.

« Elle était le fantôme du passé qui allait m’aider à chasser les démons du présent. »

10 ans plus tard, Emilia vit à New York avec sa sœur malade. Elle enchaîne les boulots pour subvenir au mieux à leurs besoins. Mais cela devient de plus en plus difficile et croiser Vicious ne va rien arranger à ses problèmes. Elle pensait être libérée de son influence mais elle ne pourra pas résister à son charme. Malgré sa cruauté, elle n’a jamais pu s’empêcher de ressentir quelque chose pour lui. D’autant qu’il va lui faire une proposition qu’elle ne pourra pas refuser.

« Vicious était un être dangereux qui faisait souffrir tous ceux qu’il approchait. Malheureusement, la haine qu’il m’inspirait était prisonnière d’un autre sentiment qui ressemblait à s’y méprendre à de l’amour et que j’avais du mal à étouffer. »

Vicious a mûri. Il est désormais homme d’affaires. Il a monté sa boîte avec ses 3 amis du lycée. Mais il est toujours aussi glacial et indifférent. Sans scrupule. Il traite tout le monde comme ces choses. La proposition qu’il a faite à Millie ne sera pas sans contrepartie. Millie en a conscience mais elle n’a pas le choix. Mais elle est bien décidée à lui tenir tête. Elle ne se laissera pas dompter facilement. Elle aussi aura un moyen de le contrôler maintenant. Il n’aura pas d’autres choix que de la garder près d’elle vu ce qu’il compte faire.

« Accepter d’être amoureux de quelqu’un prenait du temps et demandait un certain courage. Mais une fois que j’avais pris ce temps et trouvé ce courage, quand j’avais enfin laissé tomber mes barrières, j’avais entrevu des perspectives merveilleuses. »

Peu à peu, ses barrières vont tomber. Vicious se voile complètement la face depuis des années. La frontière entre haine et amour est minime. Entre eux, c’est très électrique. Il pourrait se faire prendre à son propre jeu. Derrière son comportement, se cache en réalité de nombreuses failles.

« Je t’aime depuis l’instant, où tu m’as dit que tes amis t’appelaient Millie. Et je crois que j’ai tout de suite su que je ne t’appellerais jamais comme ça. Parce que tu n’allais pas être mon amie. Tu allais être la femme de ma vie. »

Pour tout vous dire, ce livre est ma petite déception du mois. Pour moi, on est bien loin de la dark romance. Ou alors c’est très soft. Quand je lis de la dark romance, je m’attends à souffrir mais vraiment. J’en ressors souvent bouleversée et là pas du tout. Du coup, je me suis quelque peu ennuyée. Je trouvais que ça manquait vraiment d’action. Vous pouvez vous lancer dans cette lecture sans peur.

Vicious est certes un connard mais il n’y a rien de vraiment choquant dans ses agissements. Et malgré son passé, il a eu du mal à m’attendrir. Par contre, j’ai beaucoup aimé le personnage de Millie. Elle est vraiment forte. Elle voit la bonté en tout le monde. Elle apporte une vraie fraicheur à l’histoire avec son look décalé.

« Je voulais créer un monde et le remplir de la voix rauque d’Emilia et de ses sourires. De ses yeux rieurs d’un bleu de paon et de son invraisemblable garde-robe. Elle était ma pilule de bonheur… et le meilleur remède contre mes insomnies. Grâce à elle, j’étais enfin heureux. »

J’ai quand même apprécié la lecture des 100 dernières pages. Du coup, je ne sais pas si je tenterais de lire le tome 2 sur Dean et Rosie, la sœur de Millie qui a l’air encore plus rebelle qu’elle. Mais quoi qu’il en soit, je vous conseille de vous faire votre propre opinion. Beaucoup ont aimé ce livre. Moi je suis juste passée à côté. Et ce que je trouve dommage c’est de trop vouloir tout rapporter à de la dark romance.

Note : 3/5

Elsa

 

54 minutes


Auteure : Marieke Nijkamp

Editions : Hachette 

 

Résumé :

10  h  08 – KEVIN 

Mec, il se passe quoi ? Réponds-moi  ! 

10  h  09 – SYLVIA 

Tyler est revenu. 

 10  h  11 – MATT. 

Claire j’ai trop peur. Il tire sur les gens. Qu’est-ce que je fais  ? CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT  ! 

10  h  27 – AUTUMN 

Ça ne peut pas être vrai. Ça ne peut pas être Ty. Ça ne peut pas être mon frère. 

10  h  30 – TYLER 

Aujourd’hui vous m’appartenez tous.  Aujourd’hui vous allez m’écouter.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve aujourd’hui pour une lecture différente de mes lectures habituelles. Je remercie Netgalley et les éditions Hachette Roman pour ce service presse.

« Je n’ai pas d’amis à part Sylv, pas de famille si ce n’est un frère qui a cessé d’être là pour moi et un père qui me méprise. Seule la danse me maintient en vie. Elle va me libérer. Et je ne peux rien laisser se mettre en travers de mon chemin. »

Dans ce livre, on suit plusieurs lycéens qui ont tous un lien avec le tireur, Tyler. Autumn, sa sœur. Claire, son ex. Sylvia, la copine d’Autumn. Tomas, le frère de Sylvia. Ils sont chacun à un endroit du lycée.  Nous sommes le jour de la rentrée du deuxième semestre au lycée Opportunity dans l’Alabama. Un lycée dans une ville habituellement tranquille. A l’heure où tous se posent des questions sur leur avenir, se racontent leurs vacances, ils ignorent qu’en seulement quelques minutes, leur vie va changer. Plus rien ne sera comme avant. 

« Il y a tant de choses que je dois démêler. Qui j’étais ou qui je suis. Mais mon cœur est à elle. Et si elle veut de moi, c’est le mieux que je puisse lui donner. Nous n’avons peut-être pas l’éternité. Mais il nous reste encore demain. »

Tomas est à l’administration avec son ami Fareed quand il entend le premier coup de feu. Claire est en train de courir pour s’entraîner pour le championnat d’Etat avec Chris, son meilleur ami. Sylvia et Autumn sont dans l’auditorium, là où le tireur s’est retranché. Pour Claire dehors, le plus dur sera de rester à attendre sans ne rien pouvoir faire. L’impuissance sera insupportable. Tout comme pour tous ces parents qui attendront de savoir sur quel liste est le nom de leur enfant. 

« Chaque fois que nous voyons des survivants, il y a une lueur d’espoir. Peut-être que nos amis, peut-être que ceux que nous aimons arrivent également. Si nous nous prenons les mains, nous pouvons former un filet de sécurité pour ceux qui errent encore et sont perdus. »

Tout le monde pensait Tyler inoffensif. C’était un bon élève. Ils se pensaient tous en sécurité au lycée où règne normalement les rires et la vie. Personne n’aurait pu prévoir ce qui allait arriver ce Lundi à 10h. Tyler va abattre tous ceux qui s’approcheront trop et tous ceux à qui il a quelque chose à reprocher. L’auditorium ressemblera désormais à une scène d’horreur avec des dizaines de corps étendus au sol gisant dans des marres de sang. 

« Ce qu’ils ont oublié de nous dire c’est que partir en courant et sauver sa peau est noble uniquement si vous n’abandonnez personne. Si je me trouvais dans l’auditorium, j’aimerais que quelqu’un vienne pour moi, j’aimerais qu’il y ait de l’espoir. »

Ils tenteront tous d’être courageux. De s’aider les uns des autres pour s’en sortir. L’instinct de survie primera. Tomas ne pourra pas s’échapper du lycée sans avoir tenté de secourir sa sœur. Autumn se sentira plus coupable que jamais, en tant que sœur de Tyler. Elle se mettra plus en danger que jamais pour tenter de sauver un maximum de personne. Elle ne sortira pas du lycée sans Sylvia. Elle a besoin d’elle. Tyler était la seule vraie famille qui lui restait. Désormais, celui en face d’elle est comme un étranger. 

« Quoi qu’il arrive, je veux qu’elle le sache. Je veux qu’elle sache que je l’ai aimée, que je l’aime, et j’aurais aimé le lui avoir rabâché des milliers de fois. »

Pendant 54 minutes, tous ces lycéens vont vivre une terreur sans nom. Dans la panique, ils se rendront aussi compte de tout ce qu’ils auraient aimé dire qu’ils ne diront peut-être jamais. Tous finiront brisés. Ils seront peut-être vivant mais ils auront forcément perdu quelque chose ou quelqu’un. Et les images seront toujours dans leurs têtes. Le bilan est lourd : 39 morts et 25 blessés, parmi eux, des sœurs, des frères, des amis. Ils ne pourront jamais oublier cette heure. Ils ne seront plus jamais les mêmes. C’est tous leurs choix de vie qui vont être compromis. Malgré tout, leur vie devra continuer.

« Si elle meurt, je ne pourrais plus lui dire que c’est elle qui me maintient debout. Que ses lèvres ont le goût d’une promesse. Qu’elle me donne envie d’être meilleure. »

Le récit est entrecoupé de souvenirs de chacun des personnages qui nous feront les connaitre vraiment. Je me suis directement attachée à eux. Et j’ai eu peur tout au long de l’histoire pour eux. Je voulais qu’ils s’en sortent. Tout comme j’aurais aimé que tous s’en sortent, même ceux qu’on ne connaissait pas. Ou juste de nom. Malheureusement, un livre comme celui-ci ne pouvait pas bien finir. Mon cœur s’est brisé à la fin. Et les larmes ont coulé. J’ai eu tellement mal pour eux tous. Pour tout ce qu’ils ont perdu. 

« Dis à mama que j’ai eu une sœur fantastique. Dis-lui que j’ai eu les amis les plus géniaux. Dis-lui que j’ai demandé à la plus jolie fille de l’école de sortir avec moi aujourd’hui et qu’elle n’a même pas dit non. Dis-lui que j’ai été heureux, et ne la laisse pas m’oublier. »

J’ai beaucoup aimé la relation entre Autumn et Sylvia. Elles m’ont beaucoup touché. Leur relation apporte une richesse en plus à l’histoire et apporte un peu de douceur dans cette histoire. De l’amour naîtra de cette horreur. Pas seulement entre elles. Et ça réchauffé mon petit cœur en miette. 

« Je tiendrais la main de Sylv le plus longtemps possible. Ensemble, nous pouvons reconstruire nos rêves. Sylv se penche et m’embrasse les cheveux. Je m’avance vers elle et mes lèvres rencontrent les siennes. En un baiser, je tente de lui dire tout ce que je n’ai pas dit. Que je suis désolée, tellement désolée. »

Entre soulagement et tristesse, je ne savais plus quoi ressentir à la fin de cette histoire si intense. Jusqu’à la dernière minute, j’ai eu peur. C’était un livre très éprouvant. En vous écrivant cette chronique, j’ai la gorge de nouveau serrée. Le plus terrible c’est de se dire que c’est tellement possible dans le monde d’aujourd’hui. J’ai lu ce livre en seulement quelques heures. 

« Il n’y aucun moyen d’exprimer la façon dont un cœur peut exploser et se briser en même temps, dont le soleil peut se frayer un chemin dans l’obscurité mais projeter des ombres partout. Il n’y a que des doigts qui se mêlent, des bras qui se lient par solidarité. A chaque annonce, quelqu’un craque et un autre le soutient. »

L’histoire se déroule uniquement sur 54 minutes mais pourtant, ces minutes semblent interminables. Je n’ai pas pu le lâcher avant la fin. Je ne pouvais pas les quitter sans savoir qui seraient les survivants et qui seraient les victimes. Ce livre était tellement captivant. J’ai eu des frissons dès les premières pages. L’écriture de l’auteure est si percutante. J’ai adoré la construction du livre. Les multiples point de vue et les chapitres qui s’étendent sur 2 minutes à peu près sont vraiment intéressant et nous plonge complètement dans l’histoire. J’ai eu l’impression d’être moi aussi dans le lycée.

« Elle semble si jeune. Trop jeune pour mourir. Comme nous tous, elle est censée avoir un avenir. Elle est censée travailler dur et profiter du lycée. Faire des erreurs, se faire des amis. Faire des bêtises, faire l’amour. Au lieu de ça, elle est réduite à un exemple, un statistique. Et je sais que l’auditorium est sans doute suffisamment grand pour accueillir un millier d’élèves, mais trop petit pour en cacher un seul… »

Il fera parti de ces livres que je n’oublierais sans doute jamais. Je n’en ressors pas indemne mais je ne regretterais jamais de l’avoir lu. Il montre la véritable facette du monde. On ne connait jamais personne vraiment. Même les personnes qu’on soupçonnait le moins sont capables du pire. Cette histoire était certainement la plus bouleversante que je n’ai jamais lues. Je vous la recommande. 

« Nous nous souvenons des trente-neuf ce soir. Nous nous souviendrais d’eux demain. Nous nous souviendrons d’eux pour tous nos lendemains. Et il y aura bien des lendemains; il y en aura des milliers. Faisons en sorte qu’ils soient bons. Nous sommes Opportunity et nous n’aurons pas peur. Nous sommes Opportunity et nous vivrons. »

Note : 5/5

 

Elsa

 

 

Si nos chemins se croisent


Auteure : Melanie Harlow

Editions : Hugo Roman

Sortie : 16/11/2017

 

Résumé :

Margot a besoin de changer d’air. Elle vient de se séparer de son ex qui s’est révélé être un pauvre type opportuniste, tout cela très publiquement devant toute le gratin de Detroit. Cela tombe bien, la société de communication où elle travaille doit s’occuper d’un client hors de la ville. Quoi de mieux qu’un séjour loin de son quotidien, au bord du lac Huron, dans une ferme qui a besoin de donner un coup de jeune à son image ? Mais, elle ne s’attendait pas forcément à rencontrer un homme comme Jack, un des propriétaires de la ferme. Renfermé, agressif, il n’est toujours pas remis du décès de son épouse et déteste l’idée qu’une jeune femme de la ville vienne se mêler de leurs affaires. Mais sa vivacité et son charme sont en train de percer la carapace que le deuil a créée autour de son cœur. Elle n’est que de passage, elle ne connaît rien à son quotidien mais il pourrait lui apprendre à vivre auprès de lui.

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur une des prochaines parutions des éditions Hugo Roman que j’ai eu la chance d’avoir en avant-première au Festival new romance. 

Margot est une fille discrète, issu d’une famille aisée. A presque 30 ans, elle est toujours seule. Elle a tout ce qu’il lui faut : une maison, un travail qu’elle aime, des amis, une famille dont elle est proche. La seule chose qui lui manque c’est l’amour. Elle rêve de fonder sa propre famille. De se marier. 

« Il m’embrasse comme jamais personne ne m’a embrassée auparavant. Comme s’il partait en guerre. Comme s’il s’en foutait de respirer. Comme si quelque chose en lui cherchait désespérément quelque chose en moi et qu’il était prêt à mourir pour ça. »

Jack est un solitaire. Sans arrêt sur la défensive. Il n’a pas eu une vie facile jusqu’à maintenant. Il a perdu sa femme il y a 3 ans. Et son passé d’ancien vétéran lui a laissé de profondes blessures. Il n’arrive pas à laisser partir sa femme. Ses affaires sont toujours intacts. Il porte toujours son alliance. Il refuse tourner la page. Il est enfermé dans sa culpabilité. Pour lui, aucune seconde chance n’est possible. Le seul être qui l’apaise, c’est son neveu. 

« Plus grande est ta joie, plus profond sera ton chagrin quand tu auras perdu les choses qui te donnent du bonheur. » 

Après un scandale lors d’une réception, Margot a besoin de se faire oublier et de réfléchir à sa vie. De partir un moment de sa ville. C’est pourquoi elle va accepter de venir en aide à Jack et sa famille qui tiennent une ferme et qui ont besoin de se faire connaitre pour espérer continuer leur activité. Elle va donc débarquer à la ferme. 

« J’ai l’impression d’être coupé en deux : une partie de moi veut qu’on lui donne cette seconde chance d’aimer quelqu’un et d’être aimé en retour, tandis que l’autre exige de servir la sentence à vie que j’ai moi-même prononcée. »

Si certains membres de la famille l’accueilleront chaleureusement, Jack montrera directement son mécontentement. Il refuse qu’on vienne changer quelque chose à sa ferme qu’il continue de faire tourner pour honorer la mémoire de son père. Il veut s’en sortir seul. Et ce n’est pas une petite citadine qui ne connait rien à la ferme qui va l’aider. 

« J’ai pensé à la journée que nous avons passée ensemble, à sa façon de me faire rire et de m’écouter. Je me suis demandée quand je la verrais de nouveau, comment elle serait habillée et ce que nous ferions. Il y tant d’endroits où j’ai envie de l’amener, de choses que j’ai envie de lui montrer, de chansons que j’ai envie qu’elle goûte. »

Mais Margot n’a pas dit son dernier mot. Elle est d’une générosité sans nom. Elle est déterminée à les aider. Et à découvrir ce nouveau monde et à se salir les mains. Au fil du temps, une nouvelle Margot va faire son apparition. Une Margot prête à se lâcher et à se laisser transporter par la passion. Prenant conscience du monde protecteur dans lequel elle a évolué. 

« Mes secrets poussent contre les parois de mon cœur, si fort que j’ai l’impression que mon torse va s’ouvrir pour les déverser. J’ai envie d’admettre ma culpabilité. D’ouvrir mes blessures. De saigner pour elles. »

Jack finira par trouver une oreille attentive en Margot. Il se confiera à elle sur des choses qu’il n’a jamais dit à personne. Et il découvrira une autre facette de cette riche citadine. Il aura du mal à ne pas sourire devant l’incompétence de Margot. Peu à peu, il baissera sa garde. L’attirance fera son apparition. Et tout lui échappera. Il sera perdu face à la force de ce qu’il ressent et rabattra ses murailles autour de lui se refusant tout droit au bonheur.

« Je n’ai qu’une envie : passer l’éternité à l’embrasser, mettre ce baiser sous cloche et rester emprisonné avec lui, coupé des souvenirs qui me hantent et d’un avenir qui ne s’accomplira jamais. » 

Malgré sa patience sans faille, Margot veut du sérieux. Arrivera-t-elle à le faire changer d’avis ? Jack arrivera-t-il à se pardonner et à se diriger enfin vers l’avenir ? Margot veut tout faire pour lui redonner le sourire mais à quel prix ? 

« Je ne peux pas vivre comme ça, déchiré entre le passé et le futur, entre deux vies, entre deux moi. C’est comme si je me tenais à un carrefour : un chemin ne mène nulle part, c’est une spirale sans fin de solitude et de routine ; l’autre va de l’avant, et même-si je n’aperçois pas le bout de la route, je sais qu’il m’offre la possibilité d’être de nouveau heureux. Que me faudrait-il pour que j’accepte que je mérite une seconde chance ? »

J’ai eu un gros coup de cœur pour cette histoire bouleversante par sa sincérité. Jack est tellement touchant. Il se prive d’aimer alors qu’il a tellement d’amour à donner. C’est un homme bon. Il m’a émue à de nombreuses reprises. C’est un homme si courageux emprunt à une bataille sans fin. Ce roman est plein de tendresse et super addictif. La plume de l’auteure est sublime. 

« Quelque chose qui s’était fermé depuis longtemps en moi est en train de s’ouvrir, je sens que quelque chose presse, quelque chose qui se remplit de la présence, la confiance et la compréhension de Margot. De l’idée qu’elle pourrait ressentir quelque chose pour moi, de l’espoir que tout pourrait m’être pardonné, de la promesse d’une nouvelle vie, d’un nouveau commencement. Un nouvel amour. » 

J’ai adoré le naturel de leur couple. Il y a une réelle alchimie entre eux. J’ai aimé le personnage de Margot si pétillant. Son évolution tout au long de l’histoire. C’est une femme extraordinaire. Les personnages sont vraiment attachants. J’ai hâte de découvrir le prochain tome sur une des meilleures amies de Margot. 

« Je le guérirai. Je le chérirai et je l’adorerai. Je croirai en lui, je le soutiendrai, je travaillerai avec lui. Il sera un amant, un mari, un père. Et je resterais avec lui toute ma vie. »

Note : 5/5

 

Elsa 

C’est Lundi, que lisez-vous ? #18

Hello !

C’est reparti pour une semaine. Mais cette semaine s’annonce plutôt sympa aussi. Je n’ai pas cours demain et donc un jour de plus pour lire et me reposer aussi. La fatigue est un peu trop présente en ce moment. J’espère que vous allez bien.

 

Qu’ai-je lu la semaine passée ?

C’était une très belle semaine de lecture avec malgré une petite déception. J’ai déjà lu toutes les belles sorties papier que j’attendais avec impatience cette semaine. J’ai eu la chance de les avoir en avance en plus. Merci la fnac ! Et j’ai pu découvrir le premier volume du nouveau Emma Green.

 

Que suis-je en train de lire en ce moment ?

Ce livre m’intrigue vraiment. Je pense que je ne vais pas en ressortir indemne mais j’avais vraiment envie de le lire.

54 minutes

 

Que vais-je lire ensuite ?

Je vais essentiellement lire en numérique cette semaine. Ma liseuse me manque un peu après une semaine de lecture papier.

 

 

C’est terminé pour cette semaine. N’hésitez pas à vous aussi me dire ce que vous lisez. Passez une bonne semaine !

A bientôt sur le blog.

Elsa

Hate to love

Auteure : Penelope Douglas

Editions : Harlequin

 

Résumé :

Depuis plus de sept ans, Misha et Ryen échangent des lettres. Des lettres dans lesquelles ils se racontent, se livrent, se soutiennent. Une seule règle : ne jamais chercher à se rencontrer. Un interdit qui a convenu à Misha pendant toutes ces années. Il n’a pas besoin de connaître le visage de Ryen pour qu’elle soit sa muse, son inspiration, celle pour qui il écrit ses chansons et, quelque part, son âme sœur. Mais, un soir, il croise une jeune fille dont les goûts excentriques se rapprochent un peu trop de ceux que Ryen lui a décrits dans ses lettres pour que ce soit une coïncidence… Et alors, face à cette jeune fille d’une beauté solaire, renversante, Misha n’a aucun doute : il sait que c’est elle. Maintenant, impossible de résister, il doit s’approcher. Quitte à ne jamais révéler à Ryen qui il est vraiment. Et quitte à découvrir une Ryen bien différente de l’idéal qu’il s’était imaginé…

 

Avis :

Hello !

On se retrouve pour un nouvel avis sur le nouveau Penelope Douglas que j’attendais avec impatience. J’avais bien aimé Dark romance. Et j’avais hâte de découvrir cette histoire bien différente.

Ryen et Misha se sont connus alors qu’ils étaient tous les deux en sixième dans le cadre d’un échange entre leurs deux classes. Sur un malentendu, ils se sont retrouvés correspondants. Et à la fin de l’année, ils ont continué à se parler. Et cela fait maintenant 7 ans qu’ils communiquent uniquement par lettres sans savoir à quoi ressemble vraiment l’autre. Ils ne se sont jamais vus. Ils habitent pourtant à seulement quelques kilomètres l’un de l’autre. Mais ils ont peur de l’impact qu’aurait cette rencontre. Ils ne veulent pas que tout change. C’est leur plus grande peur. Mais lors d’une soirée, Misha va croiser Ryen.

« On a continué à s’écrire parce qu’on avait besoin l’un de l’autre et qu’on apportait du bonheur dans nos vies respectives. On était parfaits l’un pour l’autre. Jusqu’à ce qu’on se rencontre. »

Et à partir de ce moment, tout va changer. Misha va cesser de répondre à Ryen. Pendant 3 mois, il va la laisser sans nouvelle pour au final réapparaître dans son lycée sous le faux nom de Masen. En réalité, Masen n’est pas venu dans le but de se rapprocher de Ryen. Il a un objectif bien précis et mystérieux. Mais en croisant Ryen chaque jour, il pourrait avoir un nouvel objectif. Malheureusement, elle est tout l’opposé de la fille qu’elle décrivait dans ses lettres. Elle est le genre de personne qu’elle disait détester.

« Personne n’est mieux que toi parce que tu es unique. Personne ne peut te remplacer. ET, le plus important, c’est que toi tu t’en rendes compte. Les autres n’ont aucune importance. »

Ryen est pom pom girl et populaire. Mais en réalité, elle fait semblant. Elle cache la vraie elle pour ne pas se retrouver seule sans ami, pour rentrer dans le moule. Elle porte beaucoup trop d’attention au regard des autres. Elle a fondé une armure autour d’elle et elle ne laisse plus personne l’atteindre. Enfin c’est ce qu’elle croyait avant de rencontrer Masen. A certains moments, il lui arrive de voir la vraie Ryen. Celle dont il connait toutes les habitudes. Sa muse. Son inspiration. Son refuge.

« La pom pom girl m’a dit de ne pas bouger. J’ai promis que je reviendrais. J’ai d’abord des trucs à règler, mais ce sera vite fait. Je ne peux pas l’obliger à rester. Ni la regarder s’en aller. Je garderai son coeur enflammé. Et prendrai note avant de le voir geler. »

Misha est chanteur et guitariste. Souvent, il envoyait des paroles de chansons à Ryen pour avoir son avis. Ils se sont toujours soutenus l’un et l’autre. Dans leurs lettres, ils pouvaient être vraiment eux-mêmes. Personne ne savait rien de leur relation si spéciale. C’était leur secret.

« La vie, c’est se perdre cinquante fois sur une route cahoteuse. Tout ce que tu peux faire, c’est espérer que tu finiras par arriver au bon endroit. »

Malgré les non réponses de Misha, Ryen persistera. Elle a besoin de lui. Mais jusqu’à quand ? Elle ne se doute pas une seule seconde qu’elle voit Misha tous les jours en réalité. Comment réagira-t-elle quand elle apprendra la vérité ? Quand elle saura que la seule personne qu’elle considérait vraiment comme un ami et même celle à qui elle avait donné son cœur la trahit. Lui pardonnera-t-elle ?

« Ma vie n’a pas de sens si tu n’en fais pas partie. Tu as un rôle dans toutes les bonnes choses que j’ai faites ou qui me sont arrivées, Ryen. Tu es partout dans ma musique. Tu m’as rendu plus fort. Je ne suis rien si tu n’es pas à mes côtés. »

En réalité, Misha souffre mais il refuse de montrer ses faiblesses. Depuis trois mois, il a tout perdu. Il n’arrive plus à écrire. Il a quitté son groupe. Et fuit même sa famille et ses amis. Grâce à Ryen, il va ressentir de nouveaux des choses. Elle l’aide à relativiser. Et elle l’attire. J’ai adoré leur relation. Ils se cherchent sans arrêt. La répartie de Ryen est juste énorme.

« N’importe quoi pour ne pas avoir besoin de toi. N’importe quoi pour ne pas tomber amoureux de toi. N’importe quoi pour regarder une fille qui n’est pas toi. Mais en réalité il n’y a personne d’autre que toi. »

J’ai beaucoup aimé cette lecture super addictive avec sa part de mystère et des personnages bien différents de ceux qu’on a l’habitude de voir dans les romances. Notamment le personnage de Ryen qui n’est pas comme toute les héroïnes de roman à qui l’on s’attache directement. On apprend à l’apprécier au fil de l’historie. A la découvrir vraiment comme elle est derrière son armure. On ne peut que la comprendre. J’ai adoré son évolution. Cette histoire est tellement vrai. L’auteure nous offre un beau message.

Note : 4.5/5

 

Elsa