The silent waters (The Elements tome 3)

Auteure : Brittainy C Cherry

Editions : Hugo Roman

Résumé :

« Je serai toujours là pour écouter ton silence »
C’est une histoire d’amour poignante qui démarre dans l’enfance, et évolue en un amour que rien ne pourra effacer.
THE ELEMENTS est une série de 4 titres correspondant aux 4 éléments de l’univers : l’air, le feu, l’eau, et la terre. Chaque titre peut se lire indépendamment des trois autres.Notre vie est faite de moments. Certains terriblement douloureux, d’autres merveilleusement optimistes. J’ai connu beaucoup de ces moments dans ma vie, des moments qui m’ont changée, des moments de défi. En tout cas, au cours des moments les plus importants – des plus déchirants et des plus incroyables – il était toujours là.
J’avais huit ans quand j’ai perdu ma voix. Une partie de moi m’a été volée, et la seule personne qui pouvait vraiment entendre mon silence était Brooks Griffin. Il était la lumière de mes jours sombres, la promesse du lendemain, jusqu’à ce que la tragédie le rattrape. Une tragédie qui a fini par le noyer dans un océan de souvenirs.
C’est l’histoire d’un garçon et d’une fille qui s’aimaient l’un l’autre, mais qui ne s’aimaient pas eux-mêmes. Une histoire de vie et de mort. D’amour et de promesses brisées.

Avis :

Hello !

On se retrouve pour une nouvelle chronique. Et pas des moindres. Mon avis sur le troisième de tome de la saga « The Elements ». Je ne vous ai encore jamais fait de chronique sur cette saga. Mais j’avais adoré le premier tome. Un coup de cœur. Et un peu moins le second. Je n’y avais pas retrouvé toutes les émotions qui m’avaient traversé dans le tome 1. 

Ce roman nous amène déjà à travers l’enfance de Maggie et Brooks. Maggie emménage chez la nouvelle compagne de son père à l’âge de 6 ans. Elle va y trouver une nouvelle famille. Et au fil des années, elle va prendre un malin plaisir à coller Brooks, le meilleur ami de son (demi) frère Calvin. Ce moment m’a fait beaucoup rire. C’est plein d’innocence. J’ai eu l’impression de retomber en enfance. Ça m’a vraiment touché. J’ai adoré la petite Maggie pleine de vie.

Mais un terrible événement va venir arracher son beau sourire à Maggie. Et lui faire perdre sa voix à seulement 10 ans. Mon cœur s’est brisé. Sa vie va changer d’un coup. Mais pas seulement la sienne, on voit à quel point son changement impact tout son entourage et à quel point elle s’en sent coupable. 

Malgré cela, Maggie a une force incroyable. Et elle est tellement généreuse même avec ceux qui la rabaissent. C’est vraiment beau. Elle est d’une gentillesse rare. Mais elle reste marquer par ce qu’il s’est passé un certain soir. 

Brooks va être son ami. Toujours présent pour écouter son silence malgré son si jeune âge lors de la tragédie. Il est tellement bon, tendre. Et surtout il croit en elle. Il est son espoir. Il va être son ancre pour l’empêcher de se noyer. Mais avec Maggie, tout est loin d’être simple. Et il va lui aussi traverser une période très difficile qui m’a bouleversée. 

Ce que j’ai aimé dans cette histoire, c’est la durée sur laquelle elle s’étend déjà. Nous suivons les personnages de leurs 6 ans à leurs 28 ans (38 avec l’épilogue). On les découvre enfant et on les voit grandir. Devenir des adultes. 

Ce roman est un énorme coup de coeur. C’est le meilleur de la saga à mon sens. Je n’oublierais jamais ce livre. C’est un des plus beaux livres que j’ai lu jusqu’à maintenant. J’y ai ressenti tellement d’émotions différentes : joie, colère, tristesse. Je suis entrée dans l’histoire dès les premières pages. Il est tellement magnifique, profond, poignant. Plein d’espoir. Un vrai petit bijou. Il traite de beaucoup de sujets forts avec justesse. 

C’est simple. J’ai voulu essayer de dormir un peu quand même. Mais je n’y arrivais pas tellement que j’y pensais. Il m’a touché en plein cœur. L’écriture de l’auteure est juste sublime. J’ai encore du mal à m’en remettre à vrai dire. Je me suis tellement attachée aux personnages si entiers. Autant les principaux que les secondaires. Et je me demande encore comment c’est possible de passer à autres choses après un tel livre.

Je crois que je pourrais vous en écrire des pages et des pages sur ce roman. Rajoutez à tout cela, la passion de Maggie. Je me suis tellement reconnue en elle de ce côté-là. Et sa relation avec son père est vraiment belle. Tout comme la famille toute entière qu’ils forment tous ensembles. C’était tellement réconfortant.

L’amour qui unit Maggie et Brooks est juste tellement puissant. Ils ont leur propre façon de faire entrer l’autre dans leur univers. Leur histoire est une suite de moments entrecoupés par des mauvais timing. Ils vont tous les deux devoir se libérer des ténèbres et trouver le chemin vers la lumière. 

Pour finir, lisez bien la note de l’auteure qui est une nouvelle fois importante et qui m’a un peu plus émue. Ce livre est un océan de sentiments. L’auteure manie une nouvelle fois bien « l’élément » du livre. Il est aussi beau à l’intérieur qu’à l’extérieur. Et si je devais vous conseillez un seul et unique livre parmi tous les livres que j’ai pu lire cette année, je vous le citerais sans hésiter une seule seconde. L’auteure a placé la barre très haute. J’ai hâte de lire le dernier tome de cette sublime saga. Et je suivrais cette auteure de près pour la suite. Elle a beaucoup de talent. 

Note : 6/5

Citations :

« Ce sont les battements de ton cœur qui font tourner le monde. »

« Le véritable amour c’est quand on pouvait rire de ses bêtises. Le véritable amour c’est quand on pouvait se murmurer des secrets. Le véritable amour c’est quand on ne dansait jamais seul. »

« Un jour tu vas te réveiller et quitter ta maison, Maggie, et tu va découvrir le monde. Un jour tu iras voir le monde entier, Maggie May, et ce jour-là, quand tu sortiras et que tu prendras ta première bouffée d’air, je veux que tu viennes me chercher. Quoi qu’il arrive, viens me chercher, parce que je serais celui qui te montrera. Je vais t’aider à rayer des choses dans ta liste. Je vais te montrer le monde entier. »

« Je serais ton ancre. Je t’empêcherais de dériver jusqu’au bout de la nuit. Je serais ta stabilité pendant les marrées sombres et solitaires. Je te tiendrais serrée contre moi, je serais ton phare, je t’assurerai que tu seras sauve. Je serais ton ancre et nous traverserons cette épreuve. »

« Toutes les personnes brisées n’ont pas nécessairement besoin d’être réparées. Parfois, il leur suffit juste d’être aimées. Ce serait dommage que seuls les gens qui sont entiers aient droit à l’amour. »

« Cette nuit-là, je pris conscience de certaines choses concernant la vie. Parfois la pluie peut-être plus agréable que le soleil. Parfois la souffrance était plus gratifiante que la guérison. Et parfois les pièces d’une puzzle étaient plus belles lorsqu’elles étaient dispersées. »

Elsa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s