Coeurs insoumis


Auteure : Emma Green

Editions : Addictives

Résumé :

C est un ténébreux : tant pis pour lui, elle peut rire pour deux !
À tout juste 25 ans, Solveig décide de plaquer le peu qu il lui reste pour parcourir les États-Unis d est en ouest au volant de son tas de ferraille. Mais la jeune blonde explosive va devoir partager un bout de chemin avec Dante, un spécimen aussi sombre et tourmenté qu elle est solaire et délurée.
Seul problème : le beau brun tatoué et mystérieux n aime pas qu on lui dicte sa conduite. En tête à tête pendant cinq mille kilomètres, comment ces deux âmes contraires vont-elles faire route ensemble ? Et jusqu où ce road trip les mènera-t-il ?
Jusqu où iront ces cœurs insoumis ?

Avis :

Hello !

Je vous ai déjà évoqué plusieurs fois mon amour pour les différents livres d’Emma Green. Et aujourd’hui, on va parler de leur dernier livre : coeurs insoumis. J’attendais avec impatience ce livre pour retrouver leur écriture mais aussi à cause de la fin de corps impatients. Ce livre est un spin-off en fait. Mais il peut se lire indépendamment.

Dans ce roman, on fait la connaissance de Solveig. La vie ne l’a pas épargnée. C’est le moins que l’on puisse dire. A seulement 25 ans, elle se retrouve orpheline et veuve. Grâce à son mari, Solveig avait enfin pris confiance en elle et retrouver le chemin vers la lumière mais elle va le perdre dans un accident de voiture. On la retrouve 2 ans plus tard pour un road trip entre New York et Seattle qui l’emmène tout droit vers le tueur de son mari. Elle qui espérait que ce voyage lui permettrait de se libérer, n’est pas au bout de ses surprises.

J’ai adoré son personnage dès le début. Elle est spontanée, déterminée et vraiment forte. Les différents événements de sa vie l’ont beaucoup changé. Et elle a appris à s’affirmer. Elle m’a fait beaucoup rire avec ses élucubrations. 

Mais dans ce road trip, elle ne sera pas seule. Le beau, mystérieux et inaccessible Dante sera son compagnon de route. Tous deux sont diamétralement opposés. Lui c’est le silence. Mais tout silence cache forcément quelque chose. D’autant que Solveig est bien décidée à le pousser dans ses retranchements.

Je suis tombée amoureuse de Dante. C’est l’homme parfait. Attentionné, doux, respectueux, sensible mais aussi joueur. Il est prêt à sauver le monde entier plutôt que lui-même. 

Les règles de Solveig étaient bien précises. Mais Dante risque de tout changer. Avec lui, son corps se réveille. Et ses barrières pourraient bien tomber une à une. Mais Solveig arrivera-t-elle a dévié la trajectoire qu’elle prenait ?

Tantôt amants. Tantôt ennemis. Entre mensonges, trahisons, doutes, craintes, Solveig et Dante arriveront-ils à se libérer de leur passé ? 

Avec ce roman, tout s’éclaire. On comprend mieux la fin de « corps impatients ». Je ne m’attendais pas du tout à cela. J’ai été surprise une fois de plus par ces deux auteures. Mais j’ai adoré l’idée. J’ai aussi beaucoup aimé les petits passages évoquant Thelma, Finn ou encore ses colocataires. Toujours très bien enserrés dans l’histoire. 

Les Emma Green savent toujours aussi bien maintenir le suspense et nous faire tourner les pages une à une sans pouvoir nous arrêter. A chaque fin de partie, impossible de s’arrêter. Une bombe est révélée. 

J’ai trouvé ce tome encore meilleur que le premier. Plein de rebondissements. J’ai adoré les deux personnages. Ils m’ont tous les deux touchés à leur manière. Ils sont très attachants. J’ai beaucoup ri mais j’ai aussi eu le cœur serré parfois. L’écriture est toujours aussi addictive. Et la fin nous laisse encore une fois en suspens. 

Mais cela annonce une suite. Avec un personnage que j’adore je pense, dont on fait un peu la connaissance dans ce tome. J’ai vraiment hâte d’en savoir plus. Je suis sûre que l’histoire sera encore plus explosive. Je vous recommande vraiment ce livre si vous aimez les road trip et les personnages torturés. Croyez-moi, vous ne vous ennuierez pas avec nos deux rebelles. Je partirais bien en road trip avec Dante moi haha. 

Note : 5/5

Citations :

« C’est comme si mon corps était en train de se réveiller, tout doucement, à son contact, après deux ans de traversée du désert. »

« La culpabilité m’étreint encore, me serre le coeur et m’empêche de respirer. Chaque fois que l’homme Phoenix me fait une nouvelle révélation sordide, je lui trouve des excuses. Chaque fois que la raison me crie de le fuir, je m’attache à lui, un peu plus. Chaque fois que je devrais le détester, je me hais, moi, de tant l’aimer. »

« J’ai sombré il y a bien longtemps, Tutu… Mais avec toi, j’ai l’impression de refaire surface. »

« Tu es sa liberté, Solveig. Son soleil. Il n’y a que toi qui peux le guérir de cette noirceur qui le ronge à l’intérieur. De ce passé qui le hante et le martyrise, jour après jour. Il a toujours dit que maman était sa lumière. Mais cette fois, ça ne s’allume plus. Cette fois, il a besoin de toi. »

Elsa

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s